Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : 22,83 milliards FCFA d'appui budgétaire du FMI


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 14 Décembre 2019 modifié le 14 Décembre 2019 - 20:12



Tchad : 22,83 milliards FCFA d'appui budgétaire du FMI. © Yuri Gripas / Reuters
Tchad : 22,83 milliards FCFA d'appui budgétaire du FMI. © Yuri Gripas / Reuters
Le Conseil d'administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé la cinquième revue de l'accord au titre de la facilité de crédit élargie (FEC) pour le Tchad et a approuvé un décaissement de 38,8 millions de dollars américains -soit 22,83 milliards Francs CFA-, selon un communiqué de l'institution monétaire internationale publié jeudi.

La performance au titre de l'accord FEC a été globalement satisfaisante car le programme est soutenu par des efforts à l'échelle de la CEMAC pour maintenir une orientation appropriée de la politique monétaire. L’amélioration de la gouvernance demeure un élément clé de la stratégie du pays pour relancer le secteur privé.

Les efforts visant à augmenter les recettes non pétrolières, notamment en améliorant l'administration fiscale et douanière, devront être poursuivis, estime le FMI.

Le 13 décembre 2019, le Conseil d'administration du FMI a achevé la cinquième revue du programme économique du Tchad, soutenue par un accord de facilité de crédit élargie (FEC).

L'achèvement de l'examen permet le décaissement de 28,04 millions de DTS (environ 38,8 millions de dollars EU), ce qui porte le total des décaissements au titre de l'accord à 196,28 millions de DTS (environ 271,7 millions de dollars EU).

L'accord FEC du Tchad a été initialement approuvé par le Conseil d'administration le 30 juin 2017 pour 224,32 millions de DTS (environ 310,5 millions de dollars américains ou 160% du quota du Tchad). L'accord FEC vise à stabiliser l'économie et à soutenir la reprise de la croissance, en particulier dans le secteur non pétrolier, à jeter les bases d'une croissance robuste et inclusive, et à contribuer à l'effort régional de restauration et de préservation de la stabilité extérieure de la situation économique de l'Afrique centrale. et Union monétaire (CEMAC).



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)