Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : 26 militaires "arrêtés et déportés de force" (CTDDH)


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 27 Octobre 2019 modifié le 27 Octobre 2019 - 09:22



Illustration. Des militaires dans la zone de Miski, au nord du Tchad. © Alwihda Info
Illustration. Des militaires dans la zone de Miski, au nord du Tchad. © Alwihda Info
La Convention tchadienne de défense des droits de l'Homme (CTDDH) a annoncé samedi dans un communiqué que "des militaires tous originaires des provinces du BET (Borkou, Ennedi, Tibesti) ont été mis aux arrêts et déportés de force à N'Djamena par avion."

"Leur arrestation a un lien avec les récents affrontements survenus au Mali", selon l'organisation. La CTDDH se dit "extrêmement inquiète pour leurs vies."

"Les proches parents de ces militaires sont sans nouvelles d'eux et ignorent où ils se trouvent en ce moment", indique le secrétaire général de la CTDDH, Mahamat Nour Ibedou.

Il s'agit de :
1-Abdraman Tchouma Arami
2-Touka Koromai Kaliya
3- Ali Hamit Abdoulaye
4- Abdallah Hissein Trami
5-Galmai Tchakore Lode
6-Hassan Youssouf Kore
7-Moussa Allabani Wordougou
8-Mahamat Allamine Ahmat
9-Hassan Mahamat Wordougou
10-Ahmat Galmai Wolli
11-Sougou Mht Abdou
12-Ousman Abdraman Issa
13-Hamit Wordougou Gorou
14-Saleh Eguerei Siri
15-Mahamat Ibni Mht
16-Tahir Mht Moussa
17-Adoum Issa Souleyman
18-Chidi Mht Zene
19-Hassan Chahata Koroya
20-Mht Ali Choukou
21-Ibrahim Hamit Sougui
22-Issa Issackha Yesko
23-Abdallah Bachar Guinassou
24Mahamat Mht Sougoumi
15-Brahim Mht Djemil
26-Ahmat Badour Dadi

La CTDDH qui "suit avec attention cette affaire considère que leur arrestation est arbitraire et exige leur libération immédiate ; elle rendra en conséquence le gouvernement tchadien responsable d'une éventuelle atteinte à leur intégrité physique."



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)