Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : 35,4 milliards FCFA d'appui budgétaire pour renforcer le bien-être des populations


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 18 Juin 2019 modifié le 18 Juin 2019 - 21:37



Le Gouvernement tchadien et l'Union européenne ont signé, samedi 15 juin à N'Djamena, une convention de financement d'un montant de 54 millions d'euros (35,4 milliards Francs CFA) dans le cadre d'un programme d'appui à la consolidation de l'Etat, dans sa phase 3.

Le ministre des Finances et du Budget, Allali Mahamat Abakar, le ministre de l'Economie et de la Planification du développement, Issa Doubragne, et le chef de la délégation de l’Union Européenne au Tchad, Bertrand Soret ont pris part à la cérémonie de signature.

L'appui budgétaire vise à renforcer la résilience et le bien-être des populations du Tchad, ainsi que la promotion de la croissance durable et inclusive.

Il permettra de renforcer la gestion et la transparence des finances publiques, notamment l'efficacité et l'indépendance du contrôle externe ; assurer l'accès des populations à des services de base dans les domaines de la sécurité alimentaire, de la santé et de la nutrition en lien avec le Plan National de Développement 2017-2021 ; et contribuer à la stabilité macro-économique en promouvant la diversification économique et la création d'emploi.

D'après le ministère des Finances et du Budget, le décaissement de l'appui budgétaire sur la période 2019 et 2020 est conditionné par les progrès satisfaisants dans la mise en œuvre du PND et des réformes dans la gestion des finances publiques ; le maintien d'une politique macroéconomique crédible et stable ; la réalisation des indicateurs de performances en rapport avec la mobilisation des ressources, la maîtrise des dépenses publiques, l'indépendance du contrôle externe, la santé et la nutrition, la sécurité alimentaire, la consolidation des budgets sociaux et le développement du secteur privé.

Le ministre de l’Economie et de la Planification du développement s'est réjouit de ce financement qui va renforcer d’avantage le portefeuille de programmes et projets de cette coopération dont la qualité et les performances ne sont plus à démontrer avec notamment un niveau d'engagements et des décaissements remarquables. 

Le ministre des Finances et du Budget, Allali Mahamat Abakar, s'est dit satisfait de la signature de cette convention qui va aider une fois de plus les efforts du Gouvernement. Il a rassuré les partenaires que le Gouvernement est conscient de la nécessité de moderniser les finances publiques et de les mettre sur les rails des standards en matière de gestion des finances publiques.

« Nous sommes en train de travailler pour la définition des nouvelles stratégies de développement et de la modernisation des finances publiques. C’est d’ailleurs dans ce cadre-là que l’ensemble de nos  partenaires trouveront de réponses à leurs préoccupations », a-t-il déclaré.   

Le ministère des Finances et du Budget entend faire de sorte qu’il ait tout un dispositif nécessaire en vue de la mobilisation des recettes. Il émet le souhait que les finances publiques soient gérées dans la transparence, l’efficacité et l’efficience dans l’exécution de dépense.

« L’efficacité de la gestion des finances publiques ne relève pas seulement que du ministère des Finances et du Budget mais c’est une gestion qui relève de tous, à tous les niveaux des départements ministériels , les ordonnateurs , a les niveaux des comptables, pour un niveau standard de la gestion des finances publiques », a-t-il relevé.

Le montant de la convention sera versé au trésor public tchadien d'ici la fin de l'année 2020.