Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : 4 morts dans une attaque terroriste à 15 km de Bol


Alwihda Info | Par AFP - 8 Juillet 2019 modifié le 8 Juillet 2019 - 21:51


Trois civils et un gendarme tchadiens ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi au cours d'une attaque du groupe nigérian Boko Haram contre un village du lac Tchad, selon une source sécuritaire, jointe par l'AFP.


Des soldats en faction sur les rives tchadiennes du lac Tchad. © DR
Des soldats en faction sur les rives tchadiennes du lac Tchad. © DR
Trois civils et un gendarme tchadiens ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi au cours d'une attaque du groupe nigérian Boko Haram contre un village du lac Tchad, selon une source sécuritaire, jointe par l'AFP.

L'attaque a eu lieu contre la gendarmerie du village tchadien de Meliya situé à 15 km de Bol, ville riveraine du Lac Tchad.

"Les Boko Haram ont provoqué la mort de 4 personnes, un gendarme et 3 civils dont une femme et un adolescent. Meliya est un village qui abrite une base de la gendarmerie", a raconté lundi un responsable sécuritaire de la province du Lac Tchad, ayant requis l'anonymat.

Les combattants de Boko Haram ont pris pour cible les locaux de la gendarmerie, sans s'en prendre au village, a précisé la même source.

Une ambulance venant au secours des victimes de l'attaque a été endommagée par une mine posée par Boko Haram, mais aucun blessé n'est à déplorer, a indiqué une source humanitaire.

La région du lac Tchad est le théâtre d'un regain d'attaques du groupe jihadiste nigérian depuis juin 2018: une dizaine d'attaques ont eu lieu en territoire tchadien.

Fin mars, 23 soldats tchadiens avaient été tués dans l'attaque d'une base avancée sur la rive nord-est du lac.

Une autre attaque de Boko Haram le 21 juin a entrainé la mort d'au moins 11 militaires tchadiens.

L'insurrection de Boko Haram, qui a débuté en 2009 dans le nord-est du Nigeria, a fait plus de 27.000 morts et 1,8 million de déplacés dans ce pays, et a gagné le Niger, le Tchad et le Cameroun voisins.

Depuis 2015, les pays de la région luttent contre Boko Haram au sein de la Force multinationale mixte (FMM), une coalition régionale engagée dans la région du lac Tchad avec l'aide de comités de vigilance composés de citoyens locaux.



Dans la même rubrique :
< >

Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139 (Bureau N'Djamena)