Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad – Bac 2024 : Les candidats sont attendus ce 9 mars aux centres d'enrôlement GOUDJI et Centre Koweïtien


Alwihda Info | Par - 9 Mars 2024


Le Tchad poursuit la mise en place du processus d'enrôlement biométrique pour le baccalauréat de l'année 2024. Cette décision marque une avancée majeure dans la modernisation du système éducatif du pays et vise à garantir l'intégrité et la transparence des examens.


Pour la journée du 9 mars 2924, deux centres d'enrôlement ont été spécifiquement désignés pour cette tâche, à savoir Goudji et le Centre Koweïtien, tous les deux situés dans le 2ème arrondissement de la commune de N'Djamena.
 
Les établissements d'enseignement secondaire cités ci-dessous sont concernés par cet enrôlement biométrique :
 
1- Al-Nahada Goudji Charafa
2- Gozattor
3- Ibn Sirine
4- Hélico
5- Le Cerveau
6- Amitié de la Renaissance
7- Évangélique Universel
8- Elkanami
9 - Socrate
10 - Nour al Maarif
11 - Porte de l'Avenir
12 - Racine
13 - Al-Rissala
14 - Complexe Scolaire Oasis Du Savoir
15 - Baba Moustapha
16 - Neis
17 - La Lumière Ouroula
18 - Goudji Centre
19 – Goudji Arabe
20 – Arabe De Goudji
21 – Bilingue La Référence
22 – EMI Koussi
23 – Ibni Haytam
24 – CS Zara Al Man
25 – CS Kilimandjaro
26 – Berceau Du Savoir
27 – CS Lumière Universelle
28– Référence De Hillè HoudjadJ
29–GouDJI Charafa 
30-Centre Koweïtien
 
Ces établissements ont été choisis en fonction de leur importance en termes d'affluence étudiante, afin que chaque élève puisse bénéficier pleinement des avantages offerts par cet enrôlement biométrique.
 
L'enrôlement biométrique permettra aux autorités compétentes de mieux gérer les examens du baccalauréat. Les empreintes digitales et autres informations personnelles des étudiants seront collectées pour créer une base de données fiable. Cette méthode permettra également d'éviter les doubles inscriptions ou toute autre forme de fraude pouvant se produire lors des examens.
 
L'utilisation des technologies biométriques est un moyen efficace d'assurer l'intégrité des examens tout en facilitant le processus administratif pour les étudiants eux-mêmes. En effet, grâce à cette innovation, ils n'auront plus besoin de porter sur eux plusieurs documents administratifs lors des jours d'examen, ce qui simplifiera considérablement leurs démarches.
 
Il convient également de souligner que cette initiative s'inscrit dans une volonté plus large du gouvernement tchadien visant à moderniser l'éducation nationale. En introduisant ces nouvelles technologies dans le système scolaire, le Tchad souhaite renforcer son infrastructure éducative et fournir aux élèves un environnement propice à leur réussite académique.
Peter Kum
Peter Kum est un jeune journaliste camerounais doté d’une expérience d’une quinzaine d’années dans... En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)