Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad - DNIS : la CASCIDHO suggère un cadre de concertation des associations des droits de l'Homme


Alwihda Info | Par - 12 Décembre 2022


À l'occasion du 75ème anniversaire de la déclaration des droits de l'Homme, le coordonnateur de la Coordination des associations de la société civile et de défense des droits de l'Homme (CASCIDHO), Mahamat Digadimbaye a appelé le 10 décembre à la mise en place d'un cadre de concertation des associations des droits de l'Homme pour le suivi et l'évaluation de la mise en oeuvre des recommandations pertinentes du Dialogue national inclusif et souverain.


"Toute gouvernance qui conteste les valeurs des droits humains est d'avance vouée à l'échec. De nos jours, les droits de l'Homme sont irréversibles et s'imposent à tous. Les libertés fondamentales et les démocraties sont en périls, les peuples sont soumis à la pauvrete et à des injustices sociales", affirme Mahamat Digadimbaye.

"Les défenseurs des droits de l'Homme et les journalistes sont menacés et persécutés, les droits fondamentaux des femmes et des filles ne sont pas respectés, les groupes vulnérables sont souvent laissés à leur triste sort, Le bilan de part le monde est triste et regrettable", déplore le coordonnateur de la CASCIDHO.

Cette année, l'anniversaire a été commémoré sous le thème : « dignité, liberté et justice pour tous ». Mahamat Digadimbaye estime que ce thème interpelle les États au respect strict des valeurs universelles des droits de l'Homme, de la dignité, la liberté et la justice pour tous.
 
Malick Mahamat
Coordonnateur de rédaction - Téléphones : +(235) 66267667 - 99267667 En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)