Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Des enfants retrouvés morts dans un quartier d'Am-Timan


Alwihda Info | Par Mahamat Abdelbanat - 31 Décembre 2017 modifié le 31 Décembre 2017 - 09:22



Tchad : Des enfants retrouvés morts dans un quartier d'Am-Timan
Depuis la semaine dernière, deux mineurs issus d’une même famille, avaient disparus. Ils ont mystérieusement été retrouvés morts, chacun, au lendemain de sa disparition dans le quartier Torodona 2, commune d’Am-Timan.

Le jeudi 21 décembre 2017, un enfant de sexe masculin âgé seulement de deux ans selon certaines sources, était porté disparu dans le quartier Torodona 2. L’enfant vit au sein de sa propre famille mais le jour de sa disparition, sa maman s’était rendue aux préparatifs d’une cérémonie de baptême. A son retour à la maison, l'enfant n'y était pas.

Apres plusieurs recherches dans la ville d’Am-Timan et ses environs, l'enfant n'avait été pas retrouvé mais c’est le lendemain qu’il avait été retrouvé mort. Son corps sans vie avait été déposé mystérieusement devant la résidence de sa famille. Selon certaines sources, l’enfant souffre de coqueluche et sa famille pensait qu’il pourrait être victime de cette maladie sans mener d’autres investigations pour savoir la cause réelle du décès.

Comment comprendre qu'un enfant âgé de deux ans puisse disparaître un jour, puis le lendemain que son corps soit retrouvé sans vie, déposé devant la maison familiale sans que des investigations soient menées ? Une source policière nous répond que la famille de la victime n’a pas fait une déclaration de disparition à la police. La famille s’était juste contentée d’affirmer que l'enfant serait victime de sa maladie.

Une semaine après, c’est-à-dire le jeudi 28 décembre et presque par les mêmes circonstances, puisque c’est toujours pour les préparatifs d’une autre cérémonie de baptême, une autre mère de la même famille avait constaté la disparition de son enfant âgé de 5 ans. Une fois de retour à la maison, la maman avait alerté les membres de la famille et des recherches ont été opérées pour retrouver le deuxième enfant disparu. Car cette fois-ci, l'inquiétude était majeure après la mort de l'autre enfant.

Plusieurs communiqués sont lus à la radio et publiés aux mosquées mais aucun signe de vie. Comme pour le premier enfant, la même scène s'était reproduite. Le corps sans vie du deuxième enfant était déposé le vendredi 29 décembre toujours devant la maison familiale. C’est pendant que les fidèles étaient dans les mosquées pour la prière du vendredi qu'un individu ou des individus auraient probablement déposé le corps.

Selon des témoins, le corps de l'enfant porte des traces de sang avec des sérieuses marques de tortures dont le cou brisé mais aussi une piqûre au niveau du cou.

Depuis vendredi 29, la police avait arrêté deux femmes âgées, voisines à la famille des disparus et ce samedi 30 décembre, une source nous indique qu’un jeune homme a aussi été interpelé pour les besoins de l'enquête.

Rappelons que l'année dernière le dimanche 27 novembre 2016, un enfant âgé d'à peine deux ans, nommé Sanoussi Ahamat Sanoussi, disparaissait dans le même quartier Torodona 2. Après plusieurs recherches à Am-Timan et au-delà de la ville, sa famille avait mis la somme de 500.000 F CFA pour toute personne qui l'aurait retrouvé mais depuis lors, aucune trace de lui.



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 22 Février 2018 - 10:27 Tchad : nominations par décret