Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : Iyina appelle la population à "exprimer sa colère" malgré l'interdiction des autorités


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 23 Janvier 2018 modifié le 23 Janvier 2018 - 21:35



Tchad : Iyina appelle la population à "exprimer sa colère" malgré l'interdiction des autorités
Le mouvement citoyen IYINA "apporte son soutien au collectif de la société civile qui appelle à une marche contre la mauvaise gouvernance et les mesures antisociales du régime de Déby, ce jeudi 25 janvier 2018", selon un communiqué parvenu à Alwihda Info, signé par le 2ème porte-parole de IYINA, Kemba Didah Alain.

Selon Iyina, "le régime du MPS est caractérisé par une gouvernance hasardeuse au delà des violations quotidiennes des droits humains continue par faire le sourd d'oreille face aux cris de détresses du peuple tchadien meurtri, du coup, la rue reste la seule voie envisageable de revendication pour ce dernier".

Défiant l'interdiction des autorités, IYINA "appelle toute la population tchadienne à exprimer sa colère de façon pacifique face au régime antipatriotique au pouvoir depuis bientôt 28 ans, conformément au préambule et à l'article 27 de la constitution qui légitiment en cas d'abus de pouvoir, la liberté de manifester".

Selon le communiqué, "le gouvernement sera tenu pour responsable en cas de répression par les forces de l'ordre et exigeons par ailleurs la prise des dispositions nécessaires pour l'encadrement des manifestants".

Le ministre de l’Administration du territoire, de la Sécurité publique et de la gouvernance locale, Amadaye Abdelkérim Bakhit a interdit sur l’ensemble du territoire pour des raisons sécuritaires, la marche du collectif des organisations de la société civile prévue ce jeudi 25 janvier 2018.