Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : L’AGSS dénonce la fermeture des Brasseries de Moundou


Alwihda Info | Par - 18 Novembre 2020


L’Association des grossistes du secteur Sud réagit contre le système d’approvisionnement et la rupture de stocks à l’usine de Moundou, transformée en entrepôt et les dépôts de Koumra, Sarh et Pata.


DR
DR
Cette réaction fait suite au point de presse du 27 mai 2020, relatif à la fermeture de l’usine des Brasseries de Moundou et « ses conséquences incommensurables ». En effet, l’Association des grossistes du secteur Sud a clairement attiré l’attention des Brasseries sur la fermeture de l’usine et sur les difficultés de ravitaillement des dépôts du Sud, à partir de Ndjamena.

L’Association est surprise sur les motivations la direction des Brasseries du Tchad sur la fermeture de l’usine de Moundou, dans la mesure où elle a augmenté les prix de tous les produits à hauteur de 40%, sans informer les partenaires qui avaient signé des contrats de distribution.
« Malgré cette hausse vertigineuse, nous demandons aux BDT de comparer leurs chiffres d’affaire de l’année 2019 à ceux de 2020 à la date », écrit le président de l’Association des grossistes du secteur Sud (AGSS/BDT) de Moundou, Mbainda Tamtoloum, dans un document signé le 15 novembre dernier à Moundou.

« Nous demandons aux BDT de faire la comparaison des frais de transport et la masse salariale à la date et ils se rendront compte que cette fermeture est une grosse perte pour le groupe Castel d’une part et une catastrophe pour les grossistes du secteur Sud d’autre part, parce qu’ils ont suffisamment investi par rapport au contrat signé depuis novembre 2019 pour mener à bien leurs activités », peu-on lire. Malheureusement, en cette période de pointe des mois d’octobre, novembre, décembre et janvier, les dépôts du Sud sont totalement vides.

Face à cette situation, l’Association demande aux BDT « de tout faire pour rouvrir l’usine de Moundou avant la fin de ce mois de novembre 2020 pour amoindrir les pertes ». Dans le cas contraire, l’AGSS envisage d’utiliser les voies légales de recours pour réparation de préjudices causées, en raison des ruptures permanentes des stocks dans les dépôts du secteur Sud depuis le mois de septembre.
Golmen Ali
Correspondant de la province du Logone Occidental En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)





TRIBUNE & DEBATS