Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Tchad : "Les jeunes doivent prendre conscience de l'importance du métier d'agriculteur", PDG Bakhit Abakar


Alwihda Info | Par Bakhit Abakar - 1 Janvier 2018 modifié le 1 Janvier 2018 - 11:14


Bakhit Abakar.
Bakhit Abakar.
En ce début d’année 2018 que l’on espère porteuse de changements positifs pour chacun et chacune d’entre vous, nous vous adressons nos meilleurs vœux.

L’année 2017 qui s’achève aura été marquée par une crise économique sans précédent qui a mis au pilori les promesses de prospérité, de développement et les initiatives privées à même de transformer notre économie pour la rendre plus dynamique, plus compétitive, plus attractive et diversifiée.

Si l’on part du constat que la crise économique dont notre pays est l’objet résulte de son extrême dépendance à l’or noir dont les prix n’ont eu de cesse de baisser drastiquement ces dernières années, mettant ainsi l’Etat en difficulté même dans ses missions les plus courantes, il nous faut impérativement adopter une stratégie de diversification de notre économie qui soit tournée vers l’agriculture et l’agrobusiness. L’agriculture est, pour ainsi dire, le domaine dans lequel le Tchad a un avantage compétitif dans la mesure où nous disposons d’immenses territoires inexploités—surfaces cultivables— au potentiel incommensurable.

Le secteur privé se doit d’être à l’avant-garde de cette stratégie transformationnelle de notre économie ; il doit en être le porte-drapeau, le fer de lance. Agri-Vert est depuis trois ans porteur d’un projet innovant pour l’agriculture et pour l’agro-alimentaire au Tchad. Un projet moderne de culture « sous-serres » qui ne dépend pas nécessairement de la pluviométrie et des conditions climatiques instables.

Aussi, il est du rôle de l’Etat de promouvoir et d’accompagner les initiatives d’investissement agricole du secteur privé en prenant des mesures incitatives allant dans ce sens, en y déployant les moyens techniques, financiers & capacitaires aux fins de moderniser l’agriculture tchadienne à l’image de l’agriculture qui a rendu prospères tant de nations dans le monde. L’Agriculture a, dans bien des cas, permis d’engendrer un développement accéléré. Elle aura aussi pour vocation de répondre à l’insécurité alimentaire dont le Tchad est particulièrement touché.

La jeunesse tchadienne qui ne semble pas s’intéresser à l’agriculture doit davantage la reconsidérer et s’y investir car l’agriculture est non seulement pourvoyeuse d’emplois mais aussi et surtout génératrice de revenus. Il y a urgence à redonner à l’agriculture ses lettres de noblesse car elle est considérée, à tort, par beaucoup de jeunes comme étant une activité purement paysanne, une activité de subsistance voire de survie.

Les jeunes tchadiens qui aspirent au plein emploi comme tous les jeunes du monde et, qui ont le privilège de vivre dans un pays —le Tchad—avec un fort potentiel agricole, doivent prendre conscience de l’importance du métier d’agriculteur et de son inestimable apport au développement de notre pays.

Agri-vert souhaite donc l’année 2018 s’ouvre sur de nouvelles perspectives et que la crise économique que nous traversons puisse déclencher une prise de conscience collective et un intérêt pour l’agriculture.

Agri-Vert vous souhaite une bonne et heureuse année 2018 !

Bakhit Abakar
PDG d’Agri Vert

Tchad : "Les jeunes doivent prendre conscience de l'importance du métier d'agriculteur", PDG Bakhit Abakar



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 18 Avril 2018 - 23:40 Droit vers le bonheur et la réussite