Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : MSF, 40 ans de combat contre les épidémies, la malnutrition et le sous-développement


Alwihda Info | Par Mahamat Abdramane Ali Kitire - 8 Octobre 2019 modifié le 8 Octobre 2019 - 08:11



Tchad : MSF, 40 ans de combat contre les épidémies, la malnutrition et le sous-développement. © Alwihda Info
Tchad : MSF, 40 ans de combat contre les épidémies, la malnutrition et le sous-développement. © Alwihda Info
Le Bureau de Médecins Sans Frontières (MSF) France-Tchad, en collaboration avec le Bureau de MSF Hollande-Tchad a organisé ce lundi 7 septembre 2019 au siège de la dite organisation, un café de presse avec les médias publics et privés.

L'objectif de cette rencontre entre dans le cadre des échanges sur les questions d'interventions de MSF au Tchad à savoir : les sujets médicaux d'actualité, surtout les cas de la rougeole et de la malnutrition au Tchad, ainsi que le bilan et les perspectives des 40 ans d'existence de MSF au Tchad.

En 40 ans d'activités au Tchad, MSF déclare avoir atteint plusieurs objectifs. Le directeur de protocole de MSF Tchad, Edwin Brumit affirme qu’en tant qu'organisation humanitaire internationale, MSF apporte une assistance médicale d'urgence aux populations en détresse, aux victimes de catastrophes d'origine naturelle ou humaine et de situations de belligérants, sans discrimination ethnique, religieuse, idéologique ou politique. MSF intervient dans 70 pays dans le monde et depuis 1977 au Tchad.

Quelles sont les perspectives du MSF au Tchad ?

Selon le directeur de protocole de MSF Tchad, Edwin Brumit, « MSF est présent au Tchad de manière continue depuis 1981 en collaboration avec le ministère de la Santé publique. MSF consacre plus de 6,3 milliards de Francs CFA à ses opérations au Tchad, dont 100% proviennent de fonds privés, ce qui garantit notre indépendance vis-à-vis des États et des bailleurs de fonds institutionnels. »

MSF emploie actuellement 351 personnes dans ses projets au Tchad, dont 117 membres du personnel médical et paramédical. De plus, 237 employés du ministère de la Santé reçoivent des primes de MSF.

Quels sont les projets à venir du MSF au Tchad ?

Au Tchad, MSF contribue également au développement à long terme du pays. "Depuis 2018, nous avons conclu un partenariat avec le ministère de la Santé publique pour accueillir dans nos programmes 55 professionnels médicaux et paramédicaux en attente d'intégration dans la Fonction publique, finançant leurs salaires et assurant une formation en cours d'emploi jusqu'à ce qu'ils puissent obtenir un contrat avec le ministère de la Santé publique. Nous sommes en discussion avec le ministère de la Santé publique pour identifier de potentiels nouveaux programmes médicaux pour 2020", indique le directeur de protocole de MSF Tchad, Edwin Brumit.

Tchad : MSF, 40 ans de combat contre les épidémies, la malnutrition et le sous-développement. © Alwihda Info
Tchad : MSF, 40 ans de combat contre les épidémies, la malnutrition et le sous-développement. © Alwihda Info
Quelle solution face au fléau de la rougeole ?

Dans son intervention, le chef de la mission MSF Hollande-Tchad, Seidina Ousseini a déclaré que "l'équipe d'urgence de MSF a vacciné 107.000 enfants contre la Rougeole à Am Timan suite à l'intensification de l'épidémie qui dure depuis un an. Officiellement déclarée au Tchad en mai 2018, l'épidémie de rougeole en cours a affecté 69 cas dans 126 districts du pays."

En janvier, l'épidémie a gagné en intensité avec 9 000 cas de rougeole et 68 décès reportés. Durant les trois premiers mois de 2019, ce fut une augmentation énorme par rapport à l'année précédente, avec 5 336 cas de rougeole et 96 décès.

"L'équipe d'urgence de MSF au Tchad est arrivée dans la ville d'Am Timan en janvier 2019, quand le nouveau pic a été déclaré, pendant quatre semaines, 150 membres du personnel MSF ont vacciné 107.000 enfants à Am Timan ville et dans 13 zones, c'est pourquoi l'équipe de MSF a pu traité plus de 1.677 enfants atteints de formes sévères de rougeole au cours des trois premiers mois de 2019", selon le chef de la mission MSF Hollande-Tchad, Seidina Ousseini.

Tchad : MSF, 40 ans de combat contre les épidémies, la malnutrition et le sous-développement. © Alwihda Info
Tchad : MSF, 40 ans de combat contre les épidémies, la malnutrition et le sous-développement. © Alwihda Info
Comment s'explique la malnutrition au Tchad

MSF a construit et mit à la disposition publique, un centre de nutrition thérapeutique pour patients hospitalisés de 50 lits. "Plus de 100 enfants atteints de malnutrition aiguë sévère et de complications médicales ont été admis dans ce centre", a affirmé le chef de la mission MSF France-Tchad, Ricardo Fernandez.

"En août 2018, MSF a également lancé plusieurs centres de nutrition ambulatoire à N'Djamena afin de permettre aux enfants de recevoir un traitement et un suivi approprié à domicile. MSF inclut la distribution de nourriture supplémentaire fournie par le PAM dans ses activités ambulatoires", a ajouté le chef de la mission MSF France-Tchad, Ricardo Fernandez.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139 (Bureau N'Djamena)