Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : "Rares sont les chefs d'Etat qui tiennent parole. Déby fait l'exception", Zen Bada


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 8 Août 2019 modifié le 8 Août 2019 - 23:17



Le secrétaire général du MPS, Mahamat Zen Bada. © Alwihda Info
Le secrétaire général du MPS, Mahamat Zen Bada. © Alwihda Info
Le secrétaire général du MPS, Mahamat Zen Bada, a fait ce jeudi soir à N'Djamena, le bilan des trois ans du mandat du chef de l'Etat Idriss Déby, au cours d'une cérémonie de réjouissance. "Tous les 8 août, il pleut et ça fait parti de la Baraka et ça fait parti aussi de ce que nous devons comptabiliser comme bilan", a déclaré le n°1 du MPS, entamant son discours avec un brin d'humour.

Zene Bada a salué la présence de nombreuses personnalités, "icônes de la politique du Tchad" à cette cérémonie de réjouissance au siège du MPS à N'Djamena. "Je demanderai aux jeunes de s'inspirer et de s'approcher de temps en temps de ces gens là pour apprendre, ce qu'a été la marche dans le cadre du développement et surtout dans la marche politique du pays", a-t-il indiqué.

D'après lui, "il y a de cela trois années déjà, un grand homme d'Etat, alors candidat de plus de 100 partis politiques regroupés au sein de l'alliance, prêtait serment de remplir sa charge conformément à la Constitution de notre pays. C'était un 8 août comme aujourd'hui mais en 2016, cette prestation de serment avait déjà une saveur pas comme les autres cérémonies. Le 8 août 2016, Son Excellence Idriss Déby Itno jetait les bases de la refondation de la nation tchadienne, comme annoncé durant la campagne présidentielle."

Zene Bana a rappelé que les engagements du président Déby ont embrassé tous les secteurs de la vie sociale, regroupés en trois axes stratégiques ("Un Tchad fort, solidaire, prospère").

"Rares sont les chefs d'Etat qui tiennent parole. Idriss Déby fait l'exception. En bon pilote qu'il est, la navigation à vue n'a jamais été incluse dans son mode de fonctionnement. Il dit ce qu'il va faire et fait ce qu'il a dit", a souligné Zen Bada sous les applaudissements et les cris de joie.

"Des dirigeants comme lui, on n'en trouve pas beaucoup sur l'échiquier international", a-t-il ajouté.

Le n°1 du MPS a ensuite dressé un bilan à mi-parcours, mettant l'accent sur "les points les plus saillants" car "à moins d'être sur une autre planète, nous constatons chaque jour de grandes avancées dans notre pays". Il a notamment cité l'instauration de la 4ème République.