Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : à Moundou, des femmes expriment leur soutien aux autorités


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 13 Mars 2019 modifié le 13 Mars 2019 - 23:07



© Alwihda Info
© Alwihda Info
Les femmes du Réseau des Associations pour la Paix et la Cohabitation Pacifique dans le province du Logone occidental (RAPCP), ont organisé, mercredi 6 mars 2019, au quartier 15 ans de Moundou, une marche de soutien au président Deby en prélude aux festivités de la SENAFET.

Les manifestantes ont dénoncé lors de cette marche "des incursions barbares perpétrées par les ennemis de la paix et de la démocratie au Tchad mais, mis hors d’état de nuire par les vaillantes forces de défense et de sécurité avec l’appui conséquent et logistique de l’armée française, sous la clairvoyance du président de la République".

Les femmes du RAPCP recommandent entre autres d’agir toujours avec vigilance et conformément à la Constitution, pour contrecarrer les actions terroristes et barbares. Elles appellent à combattre avec la dernière énergie la secte Boko Haram ; l’armée nationale à redoubler toujours d’efforts, de force de frappe et de stratégies de guerre pour prendre toujours le dessus, évitant ainsi un bain de sang au Tchad ; et d’apporter toujours son soutien logistique et militaire quand il le faut, pour enrayer définitivement la nébuleuse secte Boko Haram et leurs complices qui sont les tchadiens en mal de pouvoir et de renom.

© Alwihda Info
© Alwihda Info
Le président du RAPCP, Moussa Alkhali Moussa affirme que cette modeste manifestation des femmes est une occasion pour lui de les soutenir et de dire "Non, non à l’envahissement du Tchad par des incursions terroristes et surtout par la secte Boko Haram qui a été matée puis anéantie en Afrique grâce à la ténacité et à l’ardeur du président Idriss Deby." 

« C’est grâce aussi à votre parole d’honneur en tant qu’homme d’honneur et vaillant soldat qui a su placer les intérêts de son peuple avant son intérêt personnel. Nous vous apportons notre soutien total et indéfectible et soutenons toutes vos actions, celles de l’armée tchadienne et de la France qui n’ont ménagé aucun effort pour venir à bout de ces hors-la-loi qui veulent à tout prix verser le sang des tchadiens pour arracher le pouvoir et se servir sur le dos des paisibles citoyens qui n’aspirent qu’à la paix et à la liberté », martèle le président du RAPCP, Moussa Alkhali Moussa.