Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
POINT DE VUE

Tchad : des artères de N'Djamena font peau neuve à l'approche du 1er décembre


Alwihda Info | Par Tchonchimbo Ouapi Raphaël - 28 Novembre 2021

En prélude à la "fête de l'avènement de la démocratie", journée célébrée en grande pompe du vivant du président Idriss Deby Itno, des endroits de la ville font peau neuve. Le journée sera commémorée dans la douleur cette année.


Ce 23 novembre à l'avenue Joseph Désiré Mobutu, le rond-point et les poteaux électriques sont peinturés aux couleurs rouge et blanc. Quelques techniciens de la Société nationale d'électricité (SNE) se sont déplacés pour vérifier l'état des poteaux électriques.

Tous semble aller dans le sens des préparatifs de la fête du 1er décembre, journée de la liberté et de la démocratie au Tchad.

"Je ne vous apporte ni or, ni argent, mais la démocratie", clama Idriss Deby Itno à sa prise du pouvoir en 1990 avec l'appui de la France. Le peuple tchadien a-t-il vécu cette liberté ? La réponse est : Non ! Il a été asservi sous l'emprise d'un règne patrimoniale sans partage pendant trois décennies.

Le 1er décembre 2021 se commémorera sous une tension sociale avec la dégradation des relations entre les peuples et les dirigeants, avec récemment la situation sanglante de Faya Largeau où la population a exigé le départ immédiat du gouverneur.

Le peuple tchadien, fatigué et vent debout, ne peut plus supporter la domination d'un petit groupe qui dicte sa loi aux autres citoyens. Ce peuple espère tenter une nouvelle aventure avec un Tchad fédéral.