Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : des partis interpellent le PCMT sur des actions parallèles de sabotage du dialogue


Alwihda Info | Par - 11 Septembre 2022


N'Djamena - La Coalition des partis émergents (CPE) s'inquiète d'une situation qui semble être morose, estimant que des personnes malintentionnées et proches du président de la transition continuent de saper la réussite du dialogue national, dans le seul but de garder leurs privilèges.


Abdraman Mahamat Abba, coordonnateur de la CPE, estime que le dialogue national commence à battre de l'aile avec le retrait des religieux (catholiques et protestants), contrairement à ce qu'a affirmé la veille le président de la transition.

"Les stratégies utilisées par ces prédateurs sont simples : décourager les Hommes de bonne volonté afin qu'ils jettent l'éponge et ainsi, créer une explosion de violence pour mieux se positionner", prévient  Abdraman Mahamat Abba.

Et d'ajouter que "la convocation du président du parti Les Transformateurs est une parfaite illustration du sabotage".

La CPE suggère au président de la transition Mahamat Idriss Deby de prendre les choses en main pour éviter l'échec du dialogue national.

"Des forces centrifuges qui essayent de bloquer"

Dans un débat radiodiffusé sur RFI -enregistré le 9 septembre-, le conseiller du président de la transition, Ali Abdel-Rahmane Haggar, laisse également entendre qu'il y a "des forces centrifuges qui essayent de bloquer" la réussite des assises nationales.

"Je le dis en connaissance de cause. Il faudrait qu'on évite des problèmes pendant que nous cherchons des solutions", ajoute-t-il.
Malick Mahamat
Coordonnateur de rédaction - Téléphones : +(235) 66267667 - 99267667 En savoir plus sur cet auteur



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)