Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : "l'administration n'est pas un lieu de loisir", le nouveau préfet de Ouara installé


Alwihda Info | Par Djibrine Haïdar - 19 Juin 2019 modifié le 19 Juin 2019 - 10:57



Le préfet entrant du département de Ouara, Faycal Ibrahim Adam. © Alwihda Info
Le préfet entrant du département de Ouara, Faycal Ibrahim Adam. © Alwihda Info
Le gouverneur de la province du Ouaddaï, Ramadan Erdebou, a présidé mardi, à la Place de la nation d'Abéché, la cérémonie de passation de service entre le préfet sortant, Saleh Sougui et le préfet entrant du département de Ouara, Faycal Ibrahim Adam.

La cérémonie s'est déroulée en présence du maire d'Abéché, le représentant de la force Barkhane, le consul de la France à Abéché, le consul du Soudan à Abéché, et des responsables militaires de la province.

Faycal Ibrahim Adam a été nommé par le décret n° 833 du 10 juin 2019.

Le préfet sortant appelle à l'unité

Le préfet sortant, Saleh Sougui a remercié tous ceux qui ont travaillé avec lui au sein de la préfecture. Il a explique que la préfecture, depuis sa création en 2008, en est à son meilleur et compte beaucoup d'employés issus de toutes la diversité du Tchad.

Le préfet sortant a demandé à tous ceux qui l'ont soutenu dans son travail de rester digne et de continuer ainsi. Il a expliqué que les habitants de Ouara sont reconnus pour le commerce et l'administration politique. Toutefois, il a déploré l'existence, au niveau local, de problèmes intercommunautaires. Il a demandé aux populations de s'accepter pour faire avancer l'émergence du Tchad.

"L'administration n'est pas un lieu de loisir"

Le préfet entrant, Faycal Ibrahim Adam, a expliqué avoir occupé plusieurs fonctions au sein de l'administration (notamment sous-préfet d'Am Layouma, Marfa, préfecture d'Abougoudam), mais que c'est la première fois qu'il occupe le poste de préfet de Ouara. Il a souligné que "l'administration n'est pas un lieu de loisir mais plutôt un lieu pour rendre service à l'Etat et au peuple". Il a promis de bien gérer la préfecture de Ouara.

Il a souligné que la gestion de la préfecture de Ouara est compliquée mais qu'il va tout faire pour préserver la sécurité et contribuer à la réussite de la province. Il s'est engagé à lutter pour désarmer la population, galvaniser la cohabitation pacifique, et promouvoir la scolarisation des filles. Il a déclaré que les enfants de la région doivent se considérer comme des frères et non comme des ennemis.

Le gouverneur de la province du Ouaddaï, Ramadan Erdebou préside la passation de service entre le préfet entrant et sortant du département de Ouara, le 18 juin 2019 à Abéché. © Alwihda Info
Le gouverneur de la province du Ouaddaï, Ramadan Erdebou préside la passation de service entre le préfet entrant et sortant du département de Ouara, le 18 juin 2019 à Abéché. © Alwihda Info
Le respect du droit

Le gouverneur Ramadan Erdebou a assuré que Faycal Ibrahim a l'expérience suffisante pour aider le Ouaddaï et l'administration préfectorale. Il reste selon lui, l'amour du travail et la responsabilité de la province.

Le gouverneur a appelé au respect du droit, à la bonne gestion de la situation économique et sécuritaire, ainsi que de la caisse de l'Etat. Il a demandé à se serrer la ceinture pour que la situation critique qui a touché le Ouaddaï ne se répète pas, et promet la lutte contre les bandits de grands chemins et les coupeurs de route.