Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : l'état d'urgence étendu au Tibesti, dès mardi


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 19 Août 2019 modifié le 19 Août 2019 - 15:57



Tchad : l'état d'urgence étendu au Tibesti, dès mardi. Illustration. © DR
Tchad : l'état d'urgence étendu au Tibesti, dès mardi. Illustration. © DR
Le conseil extraordinaire des ministres du 19 août 2019 a examiné et adopté le projet de décret instituant l'état d'urgence dans les provinces du Ouaddaï, du Sila et du Tibesti, à compter de mardi 20 août 2019, jusqu'au 10 septembre 2019.

Cette décision est justifiée par "la situation sécuritaire qui sévit depuis quelques semaines" dans les trois provinces et "les risques d'escalades qu'elle pourrait engendrer", selon le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Oumar Yaya Hissein.

Le projet de décret a été soumis par le ministre délégué à la Présidence, chargé de la défense nationale, de la sécurité, des victimes de guerre et des anciens combattants, Mahamat Abali Salah.

Cette mesure "permettra de maintenir et de rétablir l'ordre et la sécurité ainsi qu'un contrôle permanent et efficace des frontières", ajoute Oumar Yaya Hissein.

Un afflux d'armes depuis la Libye et le Soudan

​Dimanche, le président Idriss Déby a directement mis en cause des assaillants à bord de motocyclettes "en provenance du Soudan avec des armes". D'après lui, de nombreuses armes à feu ont été acheminées de ce pays voisin. "C'est ça la cause de tous les problèmes", a-t-il souligné à Goz Beida.

Un récent rapport de l'ONU -juin 2019- évoqué par Déby lors de sa conférence de presse du 9 août dernier, affirme que 22 millions d'armes auraient été acheminés de la Libye vers le Sud du Sahara. "Le conflit du Darfour a aussi créé son lot de malheurs", de même que le conflit centrafricain, tandis qu'au Lac, il y a le "même problème entre les différentes communautés." 

Ces dernières semaines, les affrontements intercommunautaires dans les provinces du Sila et du Ouaddaï ont fait au moins 109 morts.