Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : la HAMA suspend un journal pour 3 mois


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 14 Août 2019 modifié le 14 Août 2019 - 18:29



La Haute autorité des médias et de l'audiovisuel (HAMA) a annoncé mercredi 14 août 2019 la suspension de parution du trimensuel Le Potentiel pour une durée de trois mois.

La décision signée par le président de la HAMA, Dieudonné Djonabaye relève des "manquements constitutifs d'atteintes à l'éthique et à la déontologie professionnelle et la publication et la diffusion des propos injurieux et diffamatoires à l'encontre du sieur Saleh Abakar Abdramane".

La HAMA estime qu'à la suite de la publication d'un article, dans sa parution n° 212 du 8 au 18 juillet 2019 intitulé "Wadi Koumdja, la gâchette" où il porte des accusations graves à l'encontre du Président directeur général du groupe Wadi Koundi, Saleh Abakar Abdramane, une plainte a été introduite par la victime auprès de la HAMA.

Le directeur de publication du journal a été convoqué et entendu une première fois par la HAMA. Il a reconnu dans sa déposition qu'il a été moins exigeant dans la publication de l'article incriminé et a sollicité les excuses de Saleh Abakar Abdramane, indique la HAMA. Il a, à nouveau été entendu et a publié des excuses dans le journal.

Selon la HAMA, "les injures et le chantage par voie de presse n'honorent ni le journaliste moins encore la profession du journalisme ; qu'à ce titre, un journaliste respectueux des règles d'éthique et de déontologie ne doit pas s'adonner aux envolées verbales et gratuites mais plutôt s'accrocher aux faits pour rédiger ses articles afin de répondre au droit public à l'information."

L'organe régulateur déplore un "mépris à son égard, constitutif de récidive en matière de violation des règles d'éthique et de déontologie de journaliste."