Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : la couverture santé universelle, un pilier pour la protection sociale


Alwihda Info | Par - 25 Avril 2019 modifié le 25 Avril 2019 - 08:28



Lancement à N'Djamena d’une journée d’information sur la CSU pour améliorer les conditions de santé de la population. © Alwihda Info
Lancement à N'Djamena d’une journée d’information sur la CSU pour améliorer les conditions de santé de la population. © Alwihda Info
La cellule interministérielle de coordination de la couverture santé universelle a organisé, mardi 23 avril 2019, au Radisson Blu Hôtel, une journée d’information sur la mise en œuvre de la couverture santé universelle à l’attention des différents ministères. La journée a été placée sous le thème : « informer pour mieux comprendre et comprendre pour mieux s’approprier ».

Elle a été réalisée avec la collaboration d'autres ministères impliqués à savoir le ministère de la Femme, de la Protection de la Petite enfance et de la Solidarité nationale, le ministère de la Fonction publique, de l’Emploi, chargé du dialogue social, le ministère des Finances et du Budget, le ministère de l’Economie et de la Planification du développement ainsi que la société civile. Elle vise à améliorer la situation sanitaire des populations.

Le Gouvernement tchadien a mis en place la Couverture Santé Universelle, composante essentielle de la stratégie nationale de protection sociale, considérée comme un pilier central dans la lutte contre la pauvreté et la vulnérabilité, et inscrite dans le PND 2017-2021.

La couverture santé universelle permet de faire face à d’importants défis sanitaires, notamment le lourd fardeau des maladies transmissibles et non transmissibles, les taux élevés de mortalité maternelle et infantile, la pénurie des ressources humaines pour la santé, la circulation des faux médicaments et les épidémies récurrentes avec des conséquences désastreuses sur les populations.

Lancement à N'Djamena d’une journée d’information sur la CSU pour améliorer les conditions de santé de la population. © Alwihda Info
Lancement à N'Djamena d’une journée d’information sur la CSU pour améliorer les conditions de santé de la population. © Alwihda Info
Le directeur général du ministère de la Santé publique, Dr. Rohingalaou Ndondou indique que l’instauration de la couverture santé universelle permet d’avoir comme impact entre autres la mise en œuvre du financement basé sur les résultats dans huit districts sanitaires en phase pilote, avant de passer progressivement à douze districts et de faciliter la mise sur pied de la stratégie nationale de la santé communautaire pour une meilleure implication des populations. Elle est en train d’être mise en œuvre avec le recrutement planifié de 40 000 agents de santé communautaire, soit deux agents de santé communautaire par village.

Selon lui, parmi les mesures phares de cette stratégie Nationale, on retiendra tout particulièrement la volonté du Tchad de mettre en place un mécanisme de solidarité nationale afin que les plus démunis puissent aisément accéder aux services de santé sans qu'ils en supportent les conséquences financières.
Djimet Wiche Wahili
Journaliste, directeur de publication. Tél : +(235) 66304389 E-mail : djimetwiche@gmail.com En savoir plus sur cet auteur