Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

Tchad : la dépendance de l’économie aux produits de base


Alwihda Info | Par Kemba Didah Alain - 2 Février 2020


Le marché de Keri, à l'Est du Tchad, dans la province de Sila. © Mahamat Issa Gadaya/Alwihda Info
Le marché de Keri, à l'Est du Tchad, dans la province de Sila. © Mahamat Issa Gadaya/Alwihda Info
Le Tchad est un pays pauvre malgré son environnement favorable à l’agriculture et l’élevage. Il occupe le 182e rang sur 190 pays selon le classement de Doing Business 2020. Ce rang traduit le climat des affaires défavorable ne profitant pas à l’investissement étranger direct. L’exploitation du pétrole demeure l’activité économique principale. La valeur de ses exportations a explosé après le début de l'extraction du pétrole en 2003. Cependant, les exportations du coton ont chuté de 40,3 % en valeur entre 1998-2002 et 2013-2017, en raison d'une forte hausse des prix du coton due à la réduction de leur production et de la superficie cultivée. Malgré quelques augmentations des exportations d'oléagineux et de gomme arabique, la valeur des exportations agricoles du Tchad a chuté de 2,5 milliards d'euros, soit 16%. La part des exportations agricoles dans les exportations totales est ainsi passée de 92,5 % à 5,8 %. 

L’étude de la Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement (Stade of Commodity Dependence 2019) montre la faiblesse de la production interne. Il est remarqué que de manière globale de 1995 à 2017, le pays exporte principalement le pétrole, les matières premières, la gomme arabique, le coton et l’or vers les USA, le Japon, les Emirats Arabes Unis, l’Inde et l’Union Européenne. Les importations du pays sont essentiellement basées sur les biens de consommation et les produits inflammables  de l’Union Européenne, du Cameroun, du Gabon, du Nigeria et des USA.  L’étude relève aussi le taux de corruption élevé dans le pays et la faiblesse de l’appareil judiciaire, indiquant ainsi l’état de la gouvernance actuelle du pays. 

Les potentialités économiques du Tchad sont énormes en matière des ressources naturelles, cependant elles sont exportées en général vers les pays occidentaux sans une transformation au niveau local, ce qui met le Tchad sous la dépendance des produits de consommations venant de l’Union Européenne et du Cameroun principalement. 

La dépendance de l’économie tchadienne aux produits de base (Analyse de ‘’Stade of Commodity Dependence 2019 -CNUCED’’) 

Kemba Didah Alain
Expert en Politique Commerciale et Droit International de Commerce, diplômé de Lund University