Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : la fraude et la contrebande inquiètent la direction des douanes


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 9 Octobre 2019 modifié le 9 Octobre 2019 - 23:31



N'Djamena. © DR
N'Djamena. © DR
La direction générale des douanes et des droits indirects a tenu mercredi à N'Djamena, une rencontre avec le Conseil national du patronat axée sur la lutte contre la fraude et la contrebande.

Le directeur général des douanes, Mahamat Charfadine Abdelkérim, a affirmé que la porosité des frontières, ainsi que les moyens dérisoires et très limités dont disposent les services des douanes du Tchad sont un frein à la surveillance accrue du territoire et à la répression à hauteur des défis.

La direction des douanes se penche sur une réaction déterminante et vigoureuse pour protéger le tissu industriel.

"La lutte contre la fraude et le trafic illicite relève des fonctions régaliennes de l'Etat, mais à circonstances exceptionnelles doivent correspondre des mesures exceptionnelles, raison pour laquelle nous, nous sommes rapprochés de vous pour qu'ensemble, nous étudions les voies et moyens pour donner une réponse digne de ce nom au mal qui risque de nous emporter tous", a souligné Mahamat Charfadine Abdelkérim.

De nombreux produits de première nécessité qui sont importés font l'objet de trafics, ce qui entrave le bon fonctionnement de la production nationale.

"Si on arrive à arrêtera fraude au Tchad, les industries vont fonctionner, l'Etat va avoir des recettes et les travailleurs ne vont pas souffrir", a indiqué le président du Conseil national du patronat, Bichara Doudoua. 

De nombreux agents de douanes formés devraient être déployés dès que les moyens seront disponibles, selon la direction de la douane.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139 (Bureau N'Djamena)