Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : la radio, un outil de débat démocratique essentiel pour la société


Alwihda Info | Par Mahamat Abdramane Ali Kitire - 27 Février 2020



Le chargé des affaires culturelles par intérim de l'ambassade des États-Unis au Tchad, David Gilmour. Illustration. © Mahamat Abdramane Ali Kitire/Alwihda Info
Le chargé des affaires culturelles par intérim de l'ambassade des États-Unis au Tchad, David Gilmour. Illustration. © Mahamat Abdramane Ali Kitire/Alwihda Info
L'ambassade des États-Unis au Tchad en coordination avec l'Amicale des visiteurs Internationaux tchadiens et expatriés aux États-Unis  (AVITE) a organisé mercredi une conférence-débat sur le thème "les radios privées, diversité, rôle, importance et l'apport des auditeurs."

L'évènement a eu lieu au sein de l'ambassade des États-Unis à N'Djamena. Il vise à permettre non seulement d'expliquer le rôle et l'importance de la radio privée pour la société, mais aussi de célébrer la Journée internationale de la radio qui se tient chaque année le 13 février.

C'est le chargé des affaires culturelles par intérim de l'ambassade des États-Unis au Tchad, David Gilmour, qui a donné le coup d'envoi de la conférence, en présence des panelistes.

Dans son discours d'ouverture, David Gilmour a déclaré que ce mercredi, "nous célébrons en différé la Journée mondiale de la radio qui se tiendra chaque année le 13 février."

Il a expliqué que "la radio est le média le plus accessible à cause de son faible coût et de sa capacité à atteindre les zones les plus reculées, et ainsi de toucher un large public. Qui dit large public, dit aussi diversité d'opinion. La radio est donc une plateforme ou toutes les voix peuvent s'exprimer, être représentées et entendues. Elle est donc une plateforme pour le débat démocratique."

"La radio doit éduquer, informer, sensibiliser et être à l'écoute de ses auditeurs pour relever les défis sociaux, économiques, politiques, sanitaires auxquels nous sommes tous confrontés. Les États-Unis encouragent le débat, la pluralité des voix et la diversité car ce sont des composantes essentielles de la démocratie", a dit David Gilmour.

"Un rôle crucial pour la société"

Selon le paneliste Dobsouma David Armand, vice-président d'AVITE, "dans sa mission, la radio joue un rôle crucial pour la société, elle peut être le vecteur du développement durable d'un pays, surtout dans le cadre de l'éducation, la sensibilisation, la cohésion sociale, la communication entre les communautés et surtout la lutte contre la discrimination et l'extrémisme sociale."

Pour la modératrice Mme. Lobo Maurienne, il existe des cas où la radio peut constituer une violence sociale parce qu'elle peut aussi orienter la société dans un cercle de la violence. "C'est le cas pendant le génocide rwandais de 1994 et la génocide arménien de 1990 où les radios sont devenues le cercle des messages discriminatoires entre les communautés", a-t-elle souligné.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)