Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : le chef de file de l'opposition met en garde les usurpateurs


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 13 Juin 2019 modifié le 13 Juin 2019 - 17:40



Le chef de file de l'opposition Romandoungar Felix Nialbe. © DR
Le chef de file de l'opposition Romandoungar Felix Nialbe. © DR
Le chef de file de l'opposition Romandoungar Felix Nialbe a mis en garde mercredi "des individus en mal de popularité qui usurpent (son) titre, en se proclament tantôt porte-parole de l'opposition, tantôt chef de l'opposition."

Il a estimé que "leurs agissements constituent une entrave à la démocratie et à la cohésion de l'opposition démocratique".

D'après lui, "l'opposition démocratique tchadienne ne saurait être un démon à deux, trois têtes. Elle est représentée par un seul chef, conformément aux textes de la République en vigueur. Je suis le chef de l'opposition démocratique depuis le 11 avril 2019."

"Mon cabinet a enregistré jusqu'à la date du 10 juin 2019 à 10 heures, 68 listes émanent des partis politiques regroupés et non regroupés en vue d'une prise en compte dans le démembrement de la CENI. Quelques partis politiques regroupés autour d'un certain Djimet Clément Bagao, n'ont pu déposer leur liste dans le délai imparti. Mais cela n'entame en rien le processus enclenché", a-t-il souligné.

Il a assuré que la commission mise en place par "ses bons soins" est à pied d'oeuvre.

"Elle rendra publique la conclusion de la composition des listes de façon objective dans les heures qui suivent pour permettre aux équipes du CNDP d'installer les démembrements de la CENI à travers les provinces et départements", a-t-il promis.