Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : le chef de la GNNT et ses 8262 hommes avertis contre les bavures


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 12 Juin 2019 modifié le 12 Juin 2019 - 17:36



Des paramilitaires de la garde nationale et nomade du Tchad, lors d'un défilé. © DR
Des paramilitaires de la garde nationale et nomade du Tchad, lors d'un défilé. © DR
Le nouveau commandant de la garde nationale et nomade du Tchad (GNNT), Tahir Ahmat Hissein a été installé mardi dans ses fonctions à N'Djamena par le ministre de l'Administration du territoire, de la Sécurité publique et de la Gouvernance locale, Mahamat Abali Salah.

Dans un discours de fermeté, Mahamat Abali Salah a appelé à un changement profond au sein de la GNNT, au cours d'une cérémonie qui s'est déroulée en présence de plusieurs officiers et fonctionnaires du ministère.

"Vous allez former entre vous et avec vos collaborateurs une équipe solide, soudée, parlant le même langage, et regardant dans la même direction. Votre autorité en sortira grandie. Nous attendons de vous un changement profond des structures et du comportement des hommes qui composent la GNNT", a déclaré le ministre.

Le nouveau commandant de la GNNT aura pour principale mission de contenir ses 8262 hommes et d'éviter toute bavure sur la population.

"Prenez vos hommes en main"

Selon le ministre, "hier, ce sont certains éléments de brigades territoriales qui se sont conduits comme des loups dans la bergerie, ternissant ainsi l'image du gendarme et des brigades. Demain, il ne faut pas que la GNNT attire notre attention dans l'exercice de sa mission. Prenez vos hommes en main, évitez qu'ils soient des fossoyeurs de la population".

Nommé lundi 10 juin par décret, le général de Brigade Tahir Ahmat Hissein remplace le général de corps d'armées Mahamat Saleh Brahim Ardja qui passe le témoin après six ans à la tête de la GNNT.

En temps de paix, la GNNT est placée sous la tutelle du ministère de l'Administration du territoire, de la Sécurité publique et de la Gouvernance locale.