Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : le directeur des impôts déterminé à "faire l'impossible pour effacer la crise"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 12 Mars 2019 modifié le 12 Mars 2019 - 13:18



© DR
© DR
Le nouveau directeur général des impôts, Oumar Ardja et son adjoint, Djasra Ngartigal ont pris fonctions ce lundi 12 mars, cinq jours après leur nomination par décret.

Le directeur général sortant, en mission, a été représenté par son adjoint sortant à la cérémonie de passation de service. Il a demandé au personnel du service de maintenir le même élan de travail avec la nouvelle équipe.

"Nous sommes caractérisés par un optimisme qui nous pousse à croire de faire l'impossible, pour effacer la crise et relancer l'économie nationale afin de reprendre le chantier pour le décollage de notre pays", a souligné le directeur des impôts entrant. Oumar Ardja a déjà occupé ce poste il y a huit ans.

Le directeur général adjoint du ministère des Finances et du Budget, Souariba Gongfouli, représentant le chef du département, a pris la parole pour donner quelques directives à la nouvelle équipe. "Les nouvelles mesures qui sous-tendent actuellement les actions du ministère des Finances et du Budget concernent la mobilisation des recettes. Cette situation en appelle à plus de rigueur, à plus de professionnalisme, de désintéressement, de probité morale", a-t-il déclaré.

Ce changement à la direction des impôts est intervenu trois jours après une réunion hebdomadaire sur les régies financières. D'après le ministre des Finances et du Budget, Allali Mahamat Abakar, "si les résultats en janvier ont été relativement haussier, il s'est avéré qu'en février, nous avons observé un léger déclin, surtout au niveau de la direction générale des impôts". 

Pour le chef de l'Etat, "la déperdition fait perdre a l’Etat jusqu’à 40 % de ses recettes".