Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : l'Etat inquiet des faibles recettes financières


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 5 Mars 2019 modifié le 5 Mars 2019 - 22:45



© DR
© DR
Les recettes de l'Etat tchadien sont inquiétantes pour le mois de février. C'est le constat qui ressort d'une réunion sur les régies financières tenue hier au Palais présidentiel autour du chef de l'Etat, Idriss Déby qui a repris la main.

D'après le ministre des Finances et du Budget, Allali Mahamat Abakar, "si les résultats en janvier ont été relativement haussier, il s'est avéré qu'en février, nous avons observé un léger déclin, surtout au niveau de la direction générale des impôts".

Le ministre relève "une légère reprise au niveau de la direction générale des douanes, bien qu'encore faible, ainsi qu'une bonne tenue au niveau du domaine et une assez bonne tenue aussi au niveau des recettes administratives".

La "déperdition des recettes financières" ferait perdre 40% du budget de l'Etat, selon les autorités.

"Il en ressort que l'élan que nous avons pris en décembre 2018 se retrouve quelque peu calé. Idriss Déby nous a vivement conseillé de veiller à ce qu'au niveau des dépenses, elles soient tournées dans le sens du secteur social et surtout au niveau des investissements physiques et humains", explique le ministre des Finances et du Budget, Allali Mahamat Abakar.

Le Gouvernement entend redoubler d'efforts pour améliorer les recettes publiques et permettre la tenue des échéances électorales futures.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139 (Bureau N'Djamena)