Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : le maire de Goz Beida dément des ”rumeurs des réseaux sociaux”


Alwihda Info | Par Mahamat Issa Gadaya - 11 Septembre 2019 modifié le 11 Septembre 2019 - 00:19



Tchad : le maire de Goz Beida dément des ”rumeurs des réseaux sociaux”. © Alwihda Info
Tchad : le maire de Goz Beida dément des ”rumeurs des réseaux sociaux”. © Alwihda Info
Le maire de la commune de Goz Beida, Mahamat Assoir, a fait ce mardi une descente inopinée dans les locaux du château d’Eau pour inspecter les engins à deux roues regroupés suite à l’état d’urgence, en présence de responsables communaux et du commissaire de la ville.

Plusieurs centaines de motos sont stationnées depuis l'entrée en vigueur de l'état d'urgence.

D'après le maire, "certains individus mal intentionnés disaient sur les réseaux sociaux que les engins regroupés ont totalement été brulés par le feu alors que c'est faux".

Il a lancé un appel vibrant à tous ceux qui ont des motos cachées de les amener dans un bref délai. "Le message délivré par les autorités et les mesures de l'état d'urgence doivent être respectées", a-t-il sougliné. Le maire a assuré que les motos saisies sont bien conservées dans un lieu stable.

Le commissaire de la ville adressé ses remerciements pour tous les efforts fournis par la commune de Goz Beida.

"Que tous les propriétaires sachent bien que les motos sont là, en bon état, donc dès que l'état d'urgence est levé, vous aurez vos engins", a indiqué le chef de la sureté territoriale.

Le représentant des clandoman a remercié les autorités pour le travail abattu mais a appelé à penser au travail des jeunes qui exercent le métier de clando.

Le maire a également rencontré les propriétaires des bars et restaurants pour obtenir leur soutien dans le travail de sensibilisation et la dénonciation de tout suspect.