Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : le mot d'ordre du secrétaire général du MPS pour les élections


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 20 Janvier 2020 modifié le 20 Janvier 2020 - 14:31



Tchad : le mot d'ordre du secrétaire général du MPS pour les élections. © Pr
Tchad : le mot d'ordre du secrétaire général du MPS pour les élections. © Pr
Le secrétaire général du Mouvement patriotique du salut (MPS), Mahamat Zene Bada, a donné ce week-end des consignes à tous les militants du parti au pouvoir et de l'alliance présidentielle, lors de l'installation du conseil provincial du parti Hadjer Lamis.

Mahamat Zene Bada a expliqué que "la première bataille électorale c'est les élections législatives", estimant que les échéances électorales devraient avoir lieu d'ici la fin de l'année 2020.

"Faites un conseil provincial. Vous allez mener la bataille. Nous aurons les élections législatives en 2020. Il y a eu un chronogramme qui a été présenté il y a quelques jours. Les partis politiques que nous sommes, opposition et majorité confondus, nous avons trouvé qu'aller aux élections pendant la saison pluvieuse serait hasardeux. La CENI et le CNDP sont chargés de nous trouver un bon moment et je crois que nous allons le faire d'ici la fin de 2020. Ça veut dire qu'il nous reste moins de sept mois pvrcequ'il y a des délais incompressibles", a affirmé le n°1 du MPS.

"Dès demain, vous allez commencer à installer vos cellules départementales. Les cellules départementales vont installer les cellules communales. Cela devrait se faire avant deux mois. Après cela, nous risquons de commencer le calendrier par la révision de la liste électorale. C'est la première opération", a expliqué Mahamat Zene Bada.

Selon lui, tous ceux qui ont eu 18 ans depuis 2015 doivent être recensés. "Ca c'est votre responsabilité de faire recenser nos militants", a-t-il dit.

Il s'est également adressé aux alliés, en leur rappelant qu'ils sont sur la même ligne que le MPS. "Le MPS est le chef de la majorité, vous devez être dans la même ligne, faire le même travail, accepter les mêmes conditions. Si on doit rester dans l'alliance, chacun d'entre nous doit apporter sa pierre pour que la révision de la liste électorale soit quelque chose de réussi. Si vous ratez la première opération qui est l'enrôlement de l'ensemble de ceux qui ont 18 ans, vous allez rater les élections. Si vous ne connaissez pas le nombre d'électeurs, vous ne pourrez pas bâtir une stratégie", a précisé le secrétaire général du MPS.

"Par rapport au nombre d'inscrits, vous devez commencer à préparer les camarades qui doivent êtres les délégués et autres pour les élections. Ca veut dire que vous allez faire votre propre cartographie électorale. Nous commençons pas Dagana, par le Hadjer Lamis", a ajouté Zene Bada, en s'adressant à "l'ensemble de militants".

D'après lui, il se peut que d'ici le début de l'opération, le secrétariat général ne puisse pas arriver dans toutes les provinces. "Cela doit servir d'exemple et de mot d'ordre pour tous nos militants. Il y a des conditions pour aller aux élections, dans le Hadjer Lamis il y a la paix. Puisqu'il y a la paix, ça ne veut pas dire qu'il faut dormir. Il faut cultiver le maintien de la paix", a-t-il mis en garde.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)