Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : "les femmes sont actives dans tous les aspects de l'action humanitaire"


Alwihda Info | Par Djibrine Haïdar - 19 Août 2019 modifié le 19 Août 2019 - 22:47



La Journée mondiale de l'aide humanitaire a été célébrée lundi à Abéché, dans la province du Ouaddaï. © Alwihda Info
La Journée mondiale de l'aide humanitaire a été célébrée lundi à Abéché, dans la province du Ouaddaï. © Alwihda Info
La Journée mondiale de l'aide humanitaire a été célébrée lundi à Abéché, dans la province du Ouaddaï, sous le thème : "renforcer le leadership des femmes dans l'humanitaire, supprimer les barrières liées au genre". L'évènement a eu lieu en présence du gouverneur de la province du Ouaddaï, Ramadan Erdebou.

Le Tchad compte environ 4,3 millions de personnes dans le besoin d'assistance humanitaire, dont 3,9 millions estimées en insécurité alimentaire. A ces personnes il faut ajouter plus de 460.000 réfugiés, plus de 133.000 déplacés internes et plus de 90.000 retournés. Toutes ces personnes vulnérables sont appuyés par une population d'accueil estimée à 800.000 personnes.

Tchad : "les femmes sont actives dans tous les aspects de l'action humanitaire". © Alwihda Info
Tchad : "les femmes sont actives dans tous les aspects de l'action humanitaire". © Alwihda Info
Le chef de sous-bureau OCHA, Rachel Elien a rappelé l'importance du thème de cette année. "C'est une reconnaissance du rôle particulier que jouent les femmes dans le monde humanitaire. Les femmes sont actrices dans tous les aspects de l'action humanitaire, notamment la négociation, l'accès aux personnes dans le besoin, de l'appui aux civils pris au piège dans les situations de crise à la lutte contre les épidémies et maladies mortelles", a-t-elle indiqué.

Au Tchad, ces personnes à qui les travailleuses et travailleurs humanitaires apportent de l'aide, vivent dans "une grande précarité" après avoir fui les violences et les conflits dans les pays voisins, dont le Soudan, la République centrafricaine, le Nigeria et le Niger, "abandonnant tous leurs biens et sources de revenus."

La Journée mondiale de l'aide humanitaire a été célébrée lundi à Abéché, dans la province du Ouaddaï. © Alwihda Info
La Journée mondiale de l'aide humanitaire a été célébrée lundi à Abéché, dans la province du Ouaddaï. © Alwihda Info
Selon Rachel Elien, "les possibilités de produire pour subvenir à leurs besoins et à celles de leurs familles sont pratiquement inexistantes du fait de l'insécurité permanente dans leurs zones d'origines et les changements climatiques qui n'épargnent pas la production agricole et animale. Cherchant à s'adapter à ces situations, les populations adoptent parfois des stratégies de survie qui mettent leur vie en péril et portent atteinte à leur dignité."

Cette année, la célébration de la journée est "une mise en lumière, une reconnaissance particulière au rôle que jouent les femmes dans le monde humanitaire."

Les femmes représentent plus de 40% de la "force de travail" humanitaire. "Nous saluons le rôle essentiel qu'elles jouent. Les femmes sont actives dans tous les aspects de l'action humanitaire, de la négociation, de l'accès aux personnes dans le besoin, de l'appui aux civils pris au piège dans les situations de crise à la lutte contre les épidémies et maladies mortelles (rougeole, malnutrition, ebola). Le monde humanitaire a besoin d'encore plus de femmes pour une action efficace et le respect de l'égalité des sexes", a insisté le chef de sous-bureau OCHA.

Tchad : "les femmes sont actives dans tous les aspects de l'action humanitaire". © Alwihda Info
Tchad : "les femmes sont actives dans tous les aspects de l'action humanitaire". © Alwihda Info
Le gouverneur de la province du Ouaddaï Ramadan Erdebou a appelé à une prise de conscience sur le rôle des femmes dans la gestion de la crise humanitaire au Tchad. "Chaque jours, les travailleurs humanitaires aident des millions de personnes à travers le monde. C'est l'occasion de rendre hommage à ceux qui font face au danger et à l'adversité des Hommes, face à la détresse de milliers de civils", a indiqué le gouverneur.

Il a rendu un hommage à ceux qui travaillent en première ligne, "bravant le danger pour aider les autres". Ramadan Erdebou a aussi appelé à briser les barrières liées au genre.

La Journée mondiale de l'aide humanitaire a été célébrée lundi à Abéché, dans la province du Ouaddaï. © Alwihda Info
La Journée mondiale de l'aide humanitaire a été célébrée lundi à Abéché, dans la province du Ouaddaï. © Alwihda Info



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)