Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : meeting de soutien au CMT, ces militants loués à 2000 francs


Alwihda Info | Par Masrambaye Blaise - 22 Janvier 2022


Le président du Mouvement national pour le changement au Tchad (MNCT) Mahamat Lazina, "ex-opposant", a organisé un meeting de soutien au Conseil militaire de transition (CMT) ce samedi au stade Idriss Mahamat Ouya. Des jeunes qui ont effectué le déplacement ont avoué avoir eu une promesse de 2000 à 2500 francs.


Il est 17 heures à peine lorsque le soleil s'empresse de descendre sous l'horizon. Idriss, Brahim et Youssouf en uniforme scolaire, visiblement éreintés, s'allongent sur la pelouse du stade Idriss Mahamat Ouya. Idriss et Youssouf ont vidé les classes dès 10 heures pour assister au meeting. L'autorisation d'absence leur est expressément accordé par le surveillant. "Le délégué de notre quartier (ndlr du MNCT) nous a promis 2000 francs chacun" renseignent les gamins. "Mais s'il ne nous donne pas, ça va", se résignent-ils.

Trois autres jeunes footballeurs de l'équipe Avenir d'Arada sont remarquables de par leur tenue. Eux sont rassurés d'empocher les 2000 francs. "Nous leur faisons confiance", annoncent-ils en chœur. Abdel quant à lui, est dubitatif. "Je connais très bien celui qui m'a fait venir. S'il ne me donne rien, je vais signer avec lui (Ndlr je ne le lâcherai pas)", prévient-il.

Franklin, bachelier et Armel, étudiant en littérature et études anglaises sont militants du parti Les Transformateurs. Eux ont fait une pierre deux coups. "C'est une triste réalité mais nous l'avouons. Nous sommes venus prendre leur argent" (2500 et un sandwich), lâche Armel. "Mais aussi voir leur idéologie", enchaîne Armel. Les militants opportunistes concluent qu'ils regrettent l'invitation de leur chef de carré quoique "respectable". "Je ne me suis même pas levé pour écouter leur meeting", nie Armel pour certifier son regret.

Saleh, un cavalier cinquantenaire, "oncle" de Mahamat Lazina a fait le déplacement de Linia. Même s'il avoue être nourri et logé par son neveu, son fils à ses côtés mise sur "au moins 20 mille" pour tous ceux qui sont venus de l'extérieur de la capitale, avant de réclamer l'édification d'une école dans son Linia natal.

Faux démenti

Derrière la cage nord du stade, Rodrigue, "membre actif" du MNCT, manipule incessamment la liste des militants. Lui aussi a invité des jeunes au stade comme l'ont fait d'autres camarades. "J'ai fait mon devoir de membre actif. J'ai invité les jeunes pour découvrir l'idéologie du parti puisque c'est une activité faîtière", explique-t-il. "Je ne sais pas si ce sont des racontards", feint-il d'ignorer si de l'argent est promis aux jeunes ayant effectué le déplacement.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)





TRIBUNE & DEBATS