Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Tchad : ouvrant le congrès de la CIB, Idriss Déby rappelle les idéaux de justice


Alwihda Info | Par Malick Mahamat Tidjani - 4 Décembre 2019 modifié le 4 Décembre 2019 - 18:06



Tchad : ouvrant le congrès de la CIB, Idriss Déby rappelle les idéaux de justice. © Alwihda Info
Tchad : ouvrant le congrès de la CIB, Idriss Déby rappelle les idéaux de justice. © Alwihda Info
Le président de la République Idriss Déby a ouvert mercredi les travaux du 34ème congrès de la conférence internationale des barreaux à N'Djamena. L'évènement qui devait initialement débuter au cours de la matinée, a été reporté à l'après-midi, en raison d'un agenda chargé du chef de l'Etat Idriss Déby dont le discours était attendu.

"Assurer la sécurité du citoyen sans sacrifier les droits de ce même citoyen est devenu un véritable casse-tête à la fois juridique, philosophique et pratique dans nos sociétés modernes durement frappées par un terrorisme aveugle dont les amateurs ne connaissent ni foi, ni loi", a déclaré le chef de l'Etat.

Le chef de l'Etat s'est félicité du rôle des avocats au sein de la société, rappelant qu'ils "jouent la partition la plus honorable" car c'est eux qui" veillent à ce que la soif de justice aussi légitime soit-elle ne l'emporte pas sur la justice."

Selon lui, l'avocat est "un acteur économique, un défenseur des libertés, un observateur social, un citoyen modèle, un éveil de conscience".

"En raison de cette place si particulière que vous occupez au sein de la société, les pouvoirs publics vous ont toujours garanti la plus totale liberté dans l'exercice de vos fonctions car jamais, jamais un avocat n'a été inquiété pour des actes posés dans le cadre de son métier", a souligné Déby.

Il a ajouté que "la protection que l'Etat leur doit dans l'exercice de leurs fonctions est permanente. Elle ne saurait être intermittente au gré des évènements."

"En temps de paix comme en temps de crise, la loi et le droit de chaque acteur doivent être intégralement respectés. Le progrès de notre pays et le bien être de notre peuple doit se faire avec votre participation active", a dit le dirigeant tchadien.

"Le droit, la justice et la sécurité sont les trois fondamentaux et les points vitaux et permanents auxquels aspirent les citoyens. Je reste convaincu que l'ensemble de ces axes d'approches de votre thème de réflexion n'échapperont pas à votre analyse", a-t-il encore affirmé.

L'évènement a lieu en présence d'éminentes personnalités du monde juridique et judiciaire en provenance d'une quarantaine de pays. Les participants se pencheront sur différentes questions au cours des trois jours du congrès.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)