Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : 3402 jeunes formés, 800 crédits octroyés et 2100 emplois créés au 31 décembre 2017


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 19 Avril 2018 modifié le 19 Avril 2018 - 04:05


Lomé. Crédits photo : DR
Lomé. Crédits photo : DR
Lomé, le 18 Avril 2018-  Lancé en 2013 avec le soutien de la Banque Ouest-Africaine de Développement (BOAD), le Programme d'Appui au Développement à la Base (PRADEB) dont l'objectif est d'améliorer les conditions de vie des populations vulnérables a fait du chemin.  

Des chiffres issus du bilan montrent que 3402 jeunes ont été formés, 800 crédits octroyés et 2100 emplois ont été créés au 31 décembre 2017. Un bilan encourageant selon les responsables de l’institution. 

Le PRADEB a été lancé en 2013 soit cinq (5) ans déjà et est soutenu par la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD). Le projet a accordé 800 crédits d'une valeur globale de 1,9 milliards de FCFA investis pour l’accompagnement technique et financier des projets de 3402 jeunes diplômés et artisans, porteurs d’idées d’entreprises.

Concernant les projets accompagnés, ils couvrent plusieurs secteurs socio-économiques vitaux dont l'artisanat qui a engendré 933 emplois, la production animale (357 emplois), la distribution ou commerce (312), la production végétale (267). Les services et la transformation ont contribué chacun à la création de 189 et 42 emplois sur les quatre (4) années d'activités du programme.

Sur le plan du volume de l'enveloppe octroyée par secteur, l'artisanat arrive en tête avec 851 millions de FCFA de crédits. L'agriculture qui a bénéficié d'un portefeuille estimé à 604 millions suit. Le commerce et les services ont, quant à eux, reçu respectivement 275 millions et 170 millions de FCFA depuis le début du PRADEB.

Par région, ce sont les Plateaux qui se taillent la part belle des actions du PRADEB avec 878 jeunes formés et 298 crédits obtenus, entrainant la création de 816 emplois.

Notons que le PRADEB est un programme financé par la BOAD et le gouvernement togolais pour soutenir la politique de développement à la base du Togo afin d’améliorer les conditions de vie des populations vulnérables. Ses objectifs sont à savoir la contribution à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration des conditions de vie des populations, la contribution à l’insertion des femmes et des jeunes dans la vie économique et enfin la contribution à la réduction des déséquilibres géographiques et à la cohésion sociale.

Le PRADEB referme cinq (5) composantes dont trois (3) à destination des populations. Il s’agit de l’ « Installation des Plateformes Multifonctionnelles (PTMF) » qui  vise l’accès des communautés rurales à des services énergétiques modernes destinés à alléger les taches des femmes et améliorer les revenus et les conditions de vie des populations bénéficiaires. Il y a également la composante « Soutien aux activités économiques des groupements (GIE) » qui a pour mission de consolider les bases institutionnelles et la professionnalisation des GIE. La composante 3 du PRADEB est la « Promotion de l’emploi des jeunes » qui vise la réduction du chômage des jeunes à travers le développement de la culture entrepreneuriale et la facilitation de l’accès à des services financiers adaptés.