Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Togo : les préoccupations de la jeunesse au cœur des interventions du gouvernement


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 8 Janvier 2018 modifié le 8 Janvier 2018 - 22:56


La jeunesse togolaise. Crédits photo : sources
La jeunesse togolaise. Crédits photo : sources
Lomé, le 08 janvier 2018- Une cérémonie de présentation de vœux à l’occasion de la nouvelle année 2018 a été organisée le 6 janvier 2018 par le Mouvement des Jeunes Unir (MJU) à Lomé.

Cette cérémonie de présentation de vœux avait pour objectif de féliciter le Chef de l’Etat SEM Faure Essozimna Gnassingbé pour sa politique sociale, de proximité et de consolidation du climat de paix. Elle a permis aux participants de saluer son engagement aux côtés de la jeunesse et des couches les plus vulnérables. En outre, à travers cette présentation de vœux, le MJU a invité la jeunesse togolaise à l’optimisme, au respect des valeurs républicaines et à la solidarité tout en faisant allusion à la situation socio-politique que traverse le pays.

Dans un communiqué de presse, le MJU a en outre exhorté la jeunesse togolaise à rejoindre activement les fora d’échanges et les propositions annoncées par le Président de la République  dans son message de vœux de nouvel An à la nation, le 3 janvier dernier.

Pour  Kanka-Malik Natchaba,  responsable de la jeunesse du parti, les rencontres que prévoient organiser le MJU seront  l’occasion de recueillir les propositions et initiatives des jeunes mais aussi leurs  préoccupations. « Notre objectif est la réalisation de notre bien-être commun. C’est ensemble que nous gagnerons le pari de notre devenir », a-t-il déclaré avant d’exhorter les jeunes à cultiver l’esprit d’innovation et le vivre ensemble.

Pour le MJU, l’enjeu de chaque jeune doit être de répondre à la question suivante : comment pourrais-je avoir un impact positif sur moi-même et sur ma communauté ? En cela, il appelle à un engagement sous le signe de la maturité politique et de la responsabilité permettant de s’inscrire dans le cheminement vers l’apaisement qui a été tracé par le Président de la République.

Par ailleurs, le souhait pour la nouvelle année 2018 du MJU est donc que l’ensemble de la jeunesse renforce sa position d’acteur principal de la création de richesse en saisissant les opportunités qui lui sont offertes.

Enfin, le MJU invite la jeunesse togolaise à accomplir son devoir civique. « Faire entendre sa voix en passant par les urnes constitue une réponse qui exige de tout un chacun de nous un sens des responsabilités accru. Ainsi nous vous invitons à vous tenir prêts pour les échéances futures pour lesquelles nous devons promouvoir un climat de paix et d’entente nationale. », a-t-il ajouté tout en soulignant que par l’engagement politique mature et responsable, les jeunes seront des instruments de préservation d’un climat de paix propice au développement économique bénéfique à tous.

Notons que ces dernières années, le gouvernement a démontré sa volonté de placer la jeunesse au centre de sa politique afin qu’elle contribue pleinement au développement du pays. Des initiatives ont été prises pour favoriser l’insertion professionnelle des jeunes. L’une des plus importantes est le Fonds d’Appui aux Initiatives Économiques des Jeunes (FAIEJ) qui conjugue appui financier et technique pour l’insertion socio-économique et professionnelle, à travers la promotion de l’entrepreneuriat et la facilitation de l’accès au financement des projets d’entreprises. Le chef de l’Etat a annoncé lors de son discours de vœux le 03 janvier sa décision de réserver désormais  20% des marchés publics aux jeunes et aux femmes.

Rappelons que le Mouvement des Jeunes pour UNIR, (MJU) est un mouvement affilié au parti Unir. Le Bureau national du MJU est élu pour un mandat de trois (3) ans renouvelable. Il est composé de 13 membres dont la majorité est bien connue du monde politique togolais.