Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

UA : le Tchad présentera une candidate au Conseil consultatif sur la corruption


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 29 Juillet 2021


Le secrétaire d’État aux Affaires étrangères, Ibn Oumar Daoud, a pris part aux travaux du conseil des ministres de la CEEAC, ce jeudi 28 juillet 2021, en marge de la 19ème session ordinaire de la conférence des chefs d’État et de gouvernement de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale, en visioconférence.

Il a informé les États membres de la CEEAC que le Tchad a présenté la candidature de Mme Dorkagoum Boularangar Marthe, au poste de membre du Conseil consultatif de l’Union africaine sur la corruption, lors des élections qui auront lieu au cours de la 39ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union africaine qui se tiendra du 13 au 14 octobre 2021 à N’Djamena, en République du Tchad. « Le Tchad comptant sur l'esprit de solidarité au sein de notre communauté, sollicite le soutien des membres de la CEEAC pour sa candidature à ce poste, le moment venu », a déclaré le Secrétaire d'État Ibn Oumar Daoud.

En juillet 2019, le tchadien Miarom Bégoto a été réélu à la tête du Conseil consultatif de l'Union africaine sur la corruption, pour un nouveau mandat de deux ans. Le Conseil consultatif est le mécanisme de suivi de la mise en œuvre de la Convention de l’Union Africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption. Il a son siège à Arusha en Tanzanie. Il est composé de 11 membres élus par le Conseil exécutif de l’Union africaine et nommés par la conférence des chefs d'État et de gouvernement.