Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Un ancien dirigeant de BP et Equinor à la tête de la Chambre africaine de l'énergie en Angola


Alwihda Info | Par APO - 5 Mai 2019 modifié le 5 Mai 2019 - 13:06

M. Pugliese dirigera les activités de la Chambre en Angola et aidera ses partenaires à créer de la valeur sur le marché du pétrole et du gaz de l’Angola, évalué à plusieurs milliards de dollars.


Sergio Pugliese. © AEC
Sergio Pugliese. © AEC
JOHANNESBURG, Afrique du Sud - La Chambre africaine de l'énergie est heureuse d'annoncer la nomination de M. Sergio Pugliese en tant que Président de sa section angolaise, à compter du 1er mai 2019.

À ce titre, M. Pugliese dirigera les activités de la Chambre en Angola et aidera ses partenaires à créer de la valeur sur le marché du pétrole et du gaz de l’Angola, évalué à plusieurs milliards de dollars. M. Pugliese dirigera également les efforts de la Chambre pour soutenir le gouvernement de Son Excellence le Président João Lourenço dans sa démarche actuelle de restructuration et de renforcement du secteur pétrolier et gazier en Angola.

M. Pugliese est un entrepreneur expérimenté et un dirigeant du secteur pétrolier angolais qui cumule plusieurs années d’expérience acquise en travaillant avec les sociétés pétrolières internationales BP et Statoil. Il a également fondé et est président exécutif de Motiva LDA et Amipa LDA, deux sociétés de services dans le secteur pétrolier angolais, et de la société d'investissement africaine AIDAC.

« Les compétences, l'expérience et la connaissance de l'industrie pétrolière et gazière de Sergio en font un complément idéal pour la Chambre africaine de l'énergie, car nous étendons notre présence dans tous les pays producteurs de pétrole », a déclaré NJ Ayuk, PDG de Centurion Law Group et Président exécutif de la Chambre.

« La Chambre continue notamment de recevoir un vif intérêt de la part de la communauté pétrolière internationale pour l'Angola depuis l'élection du président João Lourenço », a déclaré Verner Ayukegba, Vice-président directeur des politiques publiques. « Depuis l’adoption d’une réglementation spécifique sur le gaz, la promotion de champs marginaux, l’organisation d’un nouveau cycle de licences pétrolières supervisé par la toute nouvelle Agence pétrolière, l’Angola a fait un retour formidable en tant que l’une des frontières pétrolières et gazières les plus chaudes de l’Afrique. »

« C’est avec plaisir et un grand sens des responsabilités envers l’Angola et la Chambre africaine de l’énergie que j’assume cette nouvelle fonction », a déclaré Sergio Pugliese. « L’Angola se réforme très rapidement et la nécessité de fournir aux investisseurs des informations précises et des conseils sur la manière de faire des affaires en Angola est en pleine croissance. Au moment où la Chambre africaine de l’énergie développe son réseau en Angola, nous sommes vraiment impatients de pouvoir investir davantage sur le marché afin de créer des emplois bien rémunérés en Angola. 

Nous invitons les acteurs de l’industrie à nous rejoindre à Luanda le mois prochain, du 4 au 6 juin, au Centro de Convenções Talatona (CCTA) pour la première édition de la Conférence sur le pétrole et le gaz en Angola 2019. 

La première édition de la conférence est soutenue par le ministère des Ressources minérales et du Pétrole de la République d’Angola et verra notamment le lancement du premier appel d’offres de champs marginaux du pays.