Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
INTERNATIONAL

ZLECAf : des initiatives pour accroître les opportunités commerciales des petites entreprises


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 7 Juillet 2021

Le PNUD collabore avec le Centre du commerce international pour accroître les opportunités commerciales en soutien à la ZLECAf.


Illustration. © DR
Illustration. © DR
Le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Centre du commerce international (ITC) s'associent pour donner aux petites entreprises africaines, aux femmes et aux jeunes entrepreneurs les moyens de tirer parti de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf) et élargir les opportunités d'affaires transcontinentales.

Cette initiative conjointe des Nations Unies intervient alors que le continent fait face une pression économique accrue par la pandémie de COVID-19 et cherche à stimuler la reprise ainsi qu'à renforcer la résilience des entreprises africaines à travers le continent. L'ITC et le PNUD viseront à augmenter la compétitivité des entreprises, à accroître les opportunités d'emploi, et à atteindre les ODD 1, 5, 8, 9, 12 et 17 des Nations Unies.

En signant aujourd'hui un protocole d'accord lors d'une cérémonie en ligne conjointe, les deux organisations s'engagent à renforcer l'autonomisation économique des femmes, à accroître les opportunités économiques et d'emploi pour les jeunes, à élargir l'accès aux informations commerciales pour les petites entreprises et à promouvoir le commerce électronique afin de renforcer le commerce intra-africain.

Ces quatre domaines de travail s’inscrive au sein de l'initiative « One Trade Africa » de l'ITC qui vise à autonomiser, favoriser et améliorer l'accès des petites entreprises aux opportunités commerciales, en mettant l'accent sur l'inclusion des femmes et des jeunes dans l'équation du marché continental.

Les objectifs s'alignent également sur l'offre stratégique renouvelée du PNUD en Afrique, qui met l'accent sur la promotion de la transformation structurelle en Afrique. S'appuyant sur l'Initiative phare du PNUD sur les femmes et les jeunes et son programme de travail en cours à l'appui de la mise en œuvre de la ZLECAf, cette collaboration renforcera la capacité du PNUD à offrir un soutien concret aux entreprises sur le terrain afin de maximiser les avantages de la zone de libre-échange continentale.

Le PNUD et l'ITC atteindront ces objectifs grâce à des actions conjointe au sein même des pays africains. Les deux agences promouvront les efforts de formation et d'encadrement des organisations de soutien aux entreprises et des centres d'incubation, fourniront des données aux décideurs politiques, organiseront des événements continentaux conjoints et des ateliers virtuels et élargiront les possibilités d'apprentissage en ligne. En outre, le protocole d'accord fournira aux deux agences un cadre pour soutenir une compétitivité et une résilience accrues des MPME dans les pays en développement, en mettant l'accent sur l'économie verte et la transformation numérique.

Les petites entreprises, les femmes et les jeunes entrepreneurs seront équipés pour tirer parti de la ZLECAf et répondre plus efficacement au marché intra-africain, qui devrait totaliser 1,3 milliard de consommateurs d'ici 2050.

Alors que le marché de la ZLECAf continue de croître, les entrepreneurs seront liés à des opportunités commerciales concrètes et lucratives à travers l'Afrique et globalement. « L'ITC s'est engagé à faire de la ZLECAf une plate-forme pour la transformation économique de l'Afrique », a déclaré la Directrice exécutive de l'ITC, Pamela Coke-Hamilton. « En collaboration avec nos partenaires du PNUD, nous pouvons faire en sorte que les petites entreprises en Afrique – en particulier celles menées par des femmes et de jeunes entrepreneurs – trouvent de nouveaux marchés et de nouvelles voies vers la prospérité. »

« La ZLECAf offre une réelle chance aux gouvernements et aux entreprises de s'attaquer à certains des goulots d'étranglement structurels qui empêchent l'Afrique d'atteindre la promesse du commerce pour le développement humain », a déclaré l'Administrateur du PNUD, Achim Steiner. « Je suis convaincu que le renforcement du commerce intra-africain contribuera à accélérer les efforts du continent pour un relèvement meilleur et plus écologique de la pandémie de COVID-19 ».

« À un moment où le monde cherche à sortir de la pandémie, nous pensons que donner aux entreprises exportatrices gérées par les femmes et les jeunes les moyens d'accéder aux opportunités de la ZLECAf est la bonne approche », a déclaré l'Administratrice adjointe et Directrice du Bureau régional pour l'Afrique du PNUD, Ahunna Eziakonwa. « C'est la nouvelle façon de travailler aux Nations Unies. Nous tirons parti de la présence du PNUD dans les pays de la ZLECAf, et l’associons à l'expertise commerciale de l'ITC en matière de PME, pour offrir une proposition de valeur plus solide vers un commerce en faveur des ODD. »