Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Centrafrique : faire du pays une nation robotique, un défi pour Action Secours et Espoir


Alwihda Info | Par Arsène-Jonathan MOSSEAVO - 6 Octobre 2019 modifié le 6 Octobre 2019 - 17:44


Centrafrique : Faire de la RCA une nation robotique : un défi pour Action Secours et Espoir en association avec YALI Centrafrique.
Centrafrique : Faire de la RCA une nation robotique : un défi pour Action Secours et Espoir en association avec YALI Centrafrique.
Cinq jeunes centrafricains s’initient à la conception des robots pour régler un problème communautaire. Ce n’est pas un rêve mais une réalité. Ils sont cinq : Israël 13 ans, Brunita 15 ans, Benjamin 16 ans, Mamadou Saïd 17 ans et Gracia 18 ans qui se spécialisent dans cet élan technologique. Leur encadrement est assuré par un coach, Cédric Pacific ZOUADE et un manager, Eric Constantin MAKANDA. L’Association « Action Secours et Espoir » en collaboration avec YALI Centrafrique se lancent dans ce défi technologique pour faire de la République Centrafricaine, une nation robotique.

« Les grands défis du moment ne peuvent être résolus sans la technologie », a affirmé Cédric Pacific ZOUADE. La petite équipe a participé en 2018 à une compétition internationale – la coupe du monde de robotique- qui s’est déroulée au Mexique. 196 nations étaient représentées dont la RCA qui a occupé le 113è rang. Au Mexique, chaque pays participant a présenté un robot sur la thématique qui va régler un problème communautaire entre autre l’électricité. La délégation centrafricaine qui était représentée par trois personnes obtenu la médaille du juge.

Dubaï accueillera « First Global Challenge 2019 » - du 22 au 27 octobre 2019. La thématique porte sur la conception d’un robot qui peut résoudre un problème environnemental orienté sur la pollution maritime. Le robot conçu par les jeunes centrafricains est déjà sur pied (voir photo) et son test se poursuit.

Le First Global Challenge fournit aux jeunes un cadre permettant de développer leurs capacités en sciences, en mathématiques, en technologie et en innovant grâce à un concours de développement de robots. Il a été lancé pour leur permettre d’accueillir les outils, les compétences et l’expertise nécessaire pour concevoir des robots, façonner leur avenir individuel et contribuer aux efforts mondiaux visant à résoudre certains des pus grands défis et problèmes les plus urgents dans des secteurs vitaux tels l’eau et l’énergie.

Ces jeunes dont certains ont perdu leurs parents pendant la crise intercommunautaire en Centrafrique – sont entrain de surmonter leur timidité et émotion par leur éveil et détermination pour se frayer un chemin dans le domaine de la technologie et s’égaler aux autres jeunes de leurs âges à travers cette compétition mondiale.

Dix mille dollars soit un minimum de cinq millions de francs CFA sont à mobiliser par la délégation centrafricaine qui sera composée de sept personnes : cinq étudiants et deux encadreurs. Cette somme va couvrir les frais de cotisation – le transport aérien et le séjour à Dubaï.

A quelques semaines du grand rendez vous de Dubaï, Cédric ZOUADE et Eric MAKANDA, lancent un message aux bonnes volontés et au gouvernement de soutenir ces jeunes talentueux qui vont représenter une fois de plus la République Centrafricaine à cette rencontre mondiale de robotique.