Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
LITTERATURE

Centrafrique : le Livre « Catherine Samba Panza et l’expérience du pouvoir transitionnel » vient de paraitre


Alwihda Info | Par Arsène-Jonathan MOSSEAVO - 4 Octobre 2019 modifié le 4 Octobre 2019 - 15:25


Centrafrique : le Livre « Catherine Samba Panza et l’expérience du pouvoir transitionnel » vient de paraitre.
Centrafrique : le Livre « Catherine Samba Panza et l’expérience du pouvoir transitionnel » vient de paraitre.
Ce livre est écrit selon l’auteur, pour que la transition dirigée par Catherine Samba-Panza en Centrafrique ne s'oublie pas. Dans l'histoire politique du pays, une femme a été déjà Premier Ministre mais ce fait historique s'est presque effacé dans la mémoire des Centrafricains. Ce livre hautement symbolique rend hommage au courage d'une femme qui a accepté de diriger la Centrafrique à un moment critique de son histoire politique. « J'ai été entièrement inspiré par les discours de Catherine Samba-Panza et les analyses des Éditorialistes sur la République Centrafricaine. J’espère bien que ce livre pourrait contribuer à parler autrement de la République Centrafricaine et de comprendre ce qui se passe dans ce pays », renchéri Joël Bandiba.

Le livre parle de la transition de 2014 à 2016- l’auteur a illustré la page 3 du livre par une citation de Catherine Samba Panza : « les hommes n’ont pas pu régler les problèmes du pays, il est temps que les femmes se positionnent davantage ».

C’est un message fort et un acte de bravoure et de courage de Catherine Samba Panza qui a accepté de diriger la transition suite à sa brillante élection le 20 janvier 2014 au palais de l’assemblée nationale parmi les 7 autres candidats qui n’étaient que des hommes, dont son challenger qu’elle a battu au 2ème tour, Désiré Nzanga Kolingba avec 75 voix contre 53 - Jean Barkès Gombe Kette, Maxime Mbringa Takama pour ne citer que ceux là.

Catherine Samba Panza née SOUGA est née au Tchad, le 26 juin 1954 à Fort Lamy devenue aujourd’hui Ndjamena, capitale du Tchad. Son père Barthelemy DJOU est de nationalité camerounaise, et sa mère, Henriette OUALOUMA, centrafricaine. De confession chrétienne, elle parle français et arabe. Elle est mariée à Cyriaque Samba Panza, un homme politique centrafricain, cadre du Parti Social Démocrate (PSD) d’Enoch Derant Lakoué. Son époux, Cyriaque Samba Panza, a été plusieurs fois ministre, notamment sous les présidences d’André Kolingba et de François Bozizé.
Elle est mère de trois enfants : Stéphane, Christelle, Jimmy SAPPOT.

Catherine Samba Panza est une journaliste - titulaire d’une licence en science de l’information et de la communication, d’un diplôme d’études supérieures spécialisées en droit des assurances obtenu à l’université Panthéons-Assas en France. De retour dans son pays en 1984, elle a embrassé une carrière dans l’assurance dans une des filières du groupe Allianz –elle a crée sa propre structure de courtage en assurance dénommé « Grand Savoy ».

Catherine Samba Panza a été Maire de Bangui du 14 juin 2013 au 23 janvier 2014 et présidente de la transition de 23 janvier 2014 au 30 mars 2016.
Elle milite au sein de l'Association des Femmes Juristes de Centrafrique (AFJC), association spécialisée dans la lutte contre les mutilations génitales et toutes les autres formes de violence que subissent les femmes centrafricaines. Elle est également formatrice en droits humains au sein du programme Afrique d'Amnesty International, ce qui l'amène à rencontrer de nombreuses organisations non gouvernementales dans la région des Grands Lacs.

Le livre de Joël Bandiba vient compléter le parcours politique de Catherine Sanmba Panza pendant les deux années de transition qu’elle a dirigé et les différents programmes qu’elle a exécuté.

L’élection de Catherine Samba Panza à la présidence de transition est une première dans l’histoire politique de la RCA qui a été toujours dirigée par des hommes. Sa principale mission a été de pacifier le pays et d’organiser les élections dans un bref délai. Mais très vite, Catherine Samba Panza qui avait annoncé que « les hommes n’ont pas pu régler les problèmes du pays, il est temps que les femmes se positionnent davantage », s’est rendue compte que la tache n’était pas en réalité aisée. Elle est contrainte de diriger la RCA entièrement dépourvue de ressources financières et d’armée nationale. Mais la mission la plus difficile pour Catherine Samba Panza a été, celle de tenir tête à des groupes armés qui avaient leurs propres agendas en Centrafrique.

Joël Bandiba est né le 22 juillet 1972 à Bangui. Il est titulaire d’une maitrise en droit. Il a été journaliste de 2006 à 2015 à radio Ndeke Luka – d’abord reporter – présentateur de la revue de presse, ensuite il a rejoint le service de comptabilité de la Radio Ndeke Luka. Il vit actuellement en France où il travaille.