Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Congo : Arcène Niamba lance les travaux du siège moderne du PCT dans la Lékoumou


Alwihda Info | Par Olive Jonala - 30 Janvier 2022

Au mois de mai prochain, le parti congolais du travail (PCT) disposera d’un siège dans la communauté urbaine de Komono, dans le département de la Lékoumou. Arcène Niamba, membre de cette formation politique, a posé la première pierre du futur siège, ce 27 janviers 2022, en présence des dirigeants du comité de ce parti.


Arcene Niamba posant la première pierre
Arcene Niamba posant la première pierre
En face de l’hôpital de Komono s’effectuent actuellement des travaux de construction d’un bâtiment de style américain qui attire l’attention des usagers de l’avenue Gnimi. Ce bâtiment abritera sous peu le siège du PCT. La 1ère pierre de ce futur siège a été posée par Arcène Niamba, en tant que membre dudit parti. Un geste qui a suscité l’adhésion de l’ensemble de la population de cette communauté urbaine, mobilisée comme un seul homme pour marquer de son empreinte cette cérémonie que les détracteurs ont voulu voir échouer.

Des informations reçues sur place pouvaient renseigner sur le fait que la tenue de cette activité, pourtant autorisée et dont l’objectif visé est l’amélioration des conditions de travail des dirigeants du parti dans cette localité, a rencontré l’opposition du président fédéral du PCT Lékoumou, Bonaventure Ndékou qui, du reste, est candidat à l’investiture du parti aux prochaines élections législatives.

Se conformant aux usages protocolaires et administratifs, Arcène Niamba et sa suite, se sont rendus peu avant la cérémonie de pose de la 1ère pierre auprès du commandement de la police et de la brigade de la gendarmerie au niveau local, ainsi que le bureau du comité local du PCT. Les autres autorités locales étant hors de la ville.

Avant la visite guidée du futur siège qui comprendra à terme un bâtiment principal abritant une salle de réunion et quelques bureaux, ainsi qu’une annexe destinée aux sanitaires puis une paillotte servant de réfectoire, les sages de Komono sont rentrés en scène pour le rituel de consécration des lieux. Un moment pathétique et émouvant ponctué par des ovations du public en liesse en quête, sans doute, d’un nouvel ordre politique dans sa communauté, presque enclavée et en proie à une insalubrité notoire.

Après la pose de la pierre et avant de communier avec cette population qui s’est donné rendez-vous en ces lieux, Arcène Niamba, au micro de la presse, a expliqué les motivations de son acte. Pour lui, c’est un geste militant qui participe de la volonté de modernisation et d’amélioration des conditions de travail des dirigeants du parti au niveau local. Ce don est historique et porteur d’une symbolique : « faire la fierté du parti dans la localité », a-t-il renchéri.

Intervenant, pour sa part, le secrétaire chargé à l’organisation et du matériel, Samuel Bakenda, n’a pas caché sa satisfaction. Il a apprécié, à sa juste valeur, l’acte du camarade Arcene Niamba. Car, le futur siège du PCT de Komono est bâti ,selon lui, sur un style américain et est le plus grand que le parti n’est jamais connu, en dehors du siège social du parti situé à Mpila, dans l’arrondissement 3 Poto-poto, à Brazzaville. Il est, ainsi, le premier siège moderne du département de la Lékoumou.

Au nom des sages et notabilités de Komono, Albert Ngouaka Niambos s’est dit satisfait, tout en insistant sur le fait que la jeunesse devait apporter sa contribution à la bonne marche de la cité. Et Arcène Niamba vient de jouer sa partition pour faire vivre le parti à Komono, et partant la collectivité locale, a-t-il noté.

Le clou de cette cérémoniie a été la communion entre Arcène Niamba, sa suite et la population de Komono, à travers une liesse populaire. Ce qui préfigure une complicité entre ces différents acteurs qui entendent s’implique davantage pour écrire une nouvelle page de Komono.