Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Déby-Biya : "des relations fraternelles très, très fortes"


Alwihda Info | Par Golmen Ali - 27 Février 2020



Le président Idriss Déby s'est félicité jeudi de la présence massive d'habitants de Yagoua à Bongor pour la cérémonie de lancement des travaux de la construction du pont qui reliera les deux villes frontalières. Il a également salué l'arrivée du Premier ministre camerounais à la tête d'une importante délégation.

S'exprimant face à la presse, il a déclaré que "ce projet était au programme avant les indépendances. Les anciens doivent se rappeler de cela. Il a fallu du temps pour que nous puisions aujourd'hui lancer ce projet qui est un projet intégrateur."

Idriss Déby a salué la façon volontariste d'agir du président Paul Biya lorsqu'il s'agit du Tchad, "connaissant très bien l'enclavement du pays."

"Nous avons des relations fraternelles très, très fortes. (...) C'est grâce à lui que vous avez votre pétrole sur le marché international. Aujourd'hui, il nous offre la possibilité d'importer et d'exporter à partir de la ville de Yagoua. C'est un outil de développement. Il faut se féliciter de l'intégration qui se fait au niveau de la sous-région, l'exemple du Tchad et du Cameroun est très fort", a souligné le chef de l'Etat tchadien.

"Nous n'en sommes pas au premier ouvrage construit entre le Tchad et le Cameroun", a-t-il dit. Il a ajouté que les deux pays ne vont pas s'arrêter à ce projet, évoquant d'autres projets intégrateurs, notamment l'interconnexion entre Yagoua 1 et Bongor, ou des projets déjà réalisés.

"Une réelle avancée"

L'ambassadeur de l'Union européenne au Cameroun, Hans-Peter Schadek, a relevé que ce projet marquera "une réelle avancée dans le processus d'intégration sous-régionale" et "améliorera la compétitivité des économies de l'Afrique centrale."

Selon lui, la construction du pont est l'une composante clé du projet régional intégrateur routier dans la zone du Lac Tchad.

L'Union européenne a apporté un don de 40 millions d'euros (26 milliards FCFA) dans le cadre de la concrétisation du projet qui est cofinancé par la Banque africaine de développement et le Cameroun.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)