Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ANALYSE

Démocratie populaire à processus complet de la Chine : quels enseignements ?


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 15 Novembre 2021

La démocratie est un idéal grandiose que le parti communiste chinois (PCC) et le peuple chinois poursuivent sans relâche. Dès sa naissance, le PCC a pour mission de libérer le peuple chinois du joug de l’autocratie. Au terme d’un siècle d’efforts persévérants, le PCC a uni et conduit le peuple chinois à établir une démocratie de haute qualité que le président Xi Jinping qualifiée de « démocratie populaire à processus complet ».


Démocratie populaire à processus complet de la Chine : quels enseignements ?
Pour juger la démocratie d’un pays, il faut voir si son peuple est vraiment maître du pays. La constitution chinoise stipule que tout le pouvoir appartient au peuple. Le peuple a le droit d’être élu et de participer largement à la gouvernance nationale conformément à la loi. Quant aux arrangements institutionnels, la démocratie chinoise se compose de trois piliers institutionnels, à savoir le système des assemblées populaires, le mécanisme de la coopération multipartite et la consultation politique.

Le peuple chinois exerce le pouvoir de l’Etat par le biais de l’Assemblée Populaire Nationale(APN) et des assemblées populaires aux échelons locaux. Les gens élisent les députés des assemblées populaires, qui les représenteront politiquement et éliront les dirigeants des gouvernements de différents échelons. Conformément à la constitution, les députés ont le devoir d’entretenir des contacts étroits avec le peuple pour présenter les propositions qui traduisent la volonté du peuple et garantissent ses droits et intérêts.

Le mécanisme de la coopération multipartite constitue un élément fondamental du cadre politique de la Chine. Dans ce système, il existe, outre le PCC, huit partis politiques. Sous la direction du PCC, les huit partis politiques participent activement à l’administration des affaires de l’Etat à travers les institutions de la Conférence consultative politique du peuple chinois (CCPPC) et transmettent aux autorités les attentes et les revendications de toutes les couches de la société. Cela sert à éviter efficacement le problème d’absence de supervision démocratique des systèmes à parti unique et le danger de concurrence destructrice entre le parti des systèmes multipartites.

La notion de démocratie chinoise n’est pas le même que celle de l’Occident. Le système démocratique chinois repose davantage sur la recherche d’un consensus élargi au sein de toute la société que sur les disputions interminables au sein du parlement, comme c’est le cas en Occident, pour parvenir à des décisions pratiques. Toutes les questions qui concernent les intérêts de la population sont largement discutées par l’assemblée populaire, les gouvernements, les institutions de la CCPPC, les organisations sociales et les associations industrielles, avant que les grandes décisions ne soient prises, afin de s’assurer que les décisions finales reflètent les souhaits de la population. Il s’agit là du système de consultation politique qui offre un moyen important pour le peuple chinois de s’exercer la démocratie.

Depuis la fondation de la République populaire de Chine, ces systèmes politiques chinois susmentionnés permettent au peuple chinois de participer largement et en permanence aux activités politiques quotidiennes à tous les niveaux ainsi que de faire entendre leur voix dans le processus décisionnel. Voici un bon exemple.

La Chine formule tous les cinq ans un plan de développement économique et social. L’année 2021 marque le début de la mise en œuvre du 14ème plan quinquennal. Au cours du processus de rédaction, des consultations complètes ont été organisées et une consultation publique a été menée. Plus de 1 000 propositions ont été recueillies à partir de plus d’un million de messages d’internautes, 366 modifications ont été effectuées, les avis et propositions de l’APN et des délégués de la CCPPC ont été intégrés, et 55 éditions ont été rédigées avant son adoption finale.

La démocratie ne sert pas à décorer mais à satisfaire les besoins du peuple. La démocratie populaire à processus complet fournit une garantie institutionnelle importante au peuple chinois pour créer un miracle économique tout en préservant la stabilité sociale de longues années. Après plus de 70 ans d’efforts inlassables, les 1,4 milliard de chinois sont sortis de la pauvreté absolue, ayant accès à la nourriture, au logement, à l’éducation ainsi qu’aux soins sanitaires, et mènent aujourd’hui une vie heureuse exemple de souffrances de guerre, de pauvreté et de faim. Le taux de satisfaction et de soutien du peuple chinois à l’égard du gouvernement chinois est supérieur à 95%¨selon des sondages effectués par les institutions occidentales.

La réussite de la démocratie populaire à processus complet de la Chine montre que la véritable démocratie doit s’enrichir dans les conditions réelles du pays et servir les intérêts fondamentaux de son peuple. Ce qui s’est passé en Afghanistan, en Iraq et en Lybie ont prouvé à maintes reprises que toutes tentatives de transplanter et d’imposer un modèle démocratique étranger ne feraient que semer le chaos et finiraient par échouer. De ce fait, il n’y a pas de modèle fixe et unique pour parvenir à la démocratie et tous les pays ont le droit d’explorer indépendamment un système démocratique adapté à leurs réalités nationales. Par contre, certains pays occidentaux monopolisent la définition de la démocratie et exportent de force la démocratie occidentale, se donnant le droit d’imposer aux autres pays des étiquettes de « non démocratique » ou de « régime autoritaire ». C’est une fausse démocratie mais une véritable hégémonie qui doit être rejetée par la communauté internationale.

Pour conclure, la Chine estime que la démocratie est une valeur commune de toute l’humanité. Sous la direction ferme du PCC, la Chine continuera de promouvoir et de perfectionner la démocratie populaire à processus complet afin de mieux satisfaire l’aspirant du peuple chinois à une vie meilleure et de renforcer davantage leur sentiment de satisfaction, de bonheur et de sécurité. Elle est également disposée à intensifier les échanges et l’apprentissage mutuel avec le monde extérieur pour promouvoir la vraie démocratie qui profite à toute l’humanité.