Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Diplomatie tchadienne : modernisme, performance et imagination, les maîtres-mots de Déby


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 21 Novembre 2019 modifié le 21 Novembre 2019 - 16:50



Diplomatie tchadienne : modernisme, performance et imagination, les maîtres-mots de Déby. © PR
Diplomatie tchadienne : modernisme, performance et imagination, les maîtres-mots de Déby. © PR
Le président de la République Idriss Déby a fait part jeudi de son "sentiment de satisfaction" à la clôture de l'édition 2019 de la Conférence des ambassadeurs à N'Djamena.

"Les conclusions et recommandations de vos travaux que vous venez de nous présenter, au terme de vos trois jours d’intenses échanges en panels, consacrés aux diverses thématiques inscrites à votre ordre du jour, montrent que vous avez mené une profonde réflexion sur toutes les problématiques évoquées dans mon discours d’ouverture, en vue de mettre en phase notre outil diplomatique avec les défis majeurs de l’heure", a déclaré le chef de l'Etat.

Idriss Déby a invité les chefs de missions diplomatiques et consulaires "à plus d’imagination, d’initiatives et de proactivité" dans l’accomplissement de leur mission en "donnant le meilleur d'eux-mêmes, pour porter le plus loin possible la voix du Tchad".

Il a appelé à avoir "constamment à l’esprit les menaces qui pèsent sur notre pays, l’étendue de ses besoins en matière de développement durable, les conséquences du changement climatique, l’insuffisance criarde des ressources pour financer les secteurs vitaux comme la santé, l’éducation, l’eau potable, l’énergie."

Un nouveau cap pour la diplomatie tchadienne

Le chef de l'Etat a insisté sur le nouveau cap que doit se fixer la diplomatie tchadienne pour se donner une nouvelle dimension. "Votre principale fonction de représenter le Tchad à l’étranger et de défendre ses intérêts, est une grande responsabilité qui requiert de vous, non seulement une parfaite maîtrise des enjeux ayant fait l’objet de vos échanges, mais aussi et surtout une grande capacité d’adaptation aux exigences du contexte et à l’évolution fulgurante de l’environnement de votre travail", selon lui.

La principale fonction diplomatique de représenter le Tchad à l’étranger et de défendre ses intérêts, est "une grande responsabilité qui requiert non seulement une parfaite maîtrise des enjeux ayant fait l’objet de vos échanges, mais aussi et surtout une grande capacité d’adaptation aux exigences du contexte et à l’évolution fulgurante de l’environnement de votre travail", a relevé Déby.

Le dirigeant tchadien a mis l'accent sur la volonté de "doter notre pays d’un outil diplomatique moderne et performant". Il a instruit le ministre des Affaires étrangères à "prendre des dispositions urgentes, en liaison avec tous les autres acteurs, publics et privés concernés, en vue de mettre en place le mécanisme susmentionné, et de créer la synergie et la cohérence nécessaires dans la coordination des activités desdits acteurs."

Les contraintes budgétaires

Au delà des moyens matériels et financiers, c'est sur la "volonté de réussir à tout prix" que mise Idriss Déby. "Le Gouvernement fera prendre des dispositions pour que le budget du ministère des Affaires Étrangères soit assorti à l’élan volontairement ambitieux que nous entendons imprimer à notre diplomatie", a-t-il promis.

L'aspect budgétaire a également été évoqué. "Les chefs de mission diplomatiques et consulaires que vous êtes, doivent avoir toujours conscience des contraintes budgétaires qui pèsent sur l’État et intégrer la nécessité d’une gestion responsable des ressources financières, matérielles et humaines qui vous seront allouées", a rappelé Déby.

Les chefs de missions diplomatiques et consulaires ont été invités à "la rectitude, la rigueur, l’exemplarité, le professionnalisme, l’obligation de résultat et la performance", dans l'exercice de leurs missions.



Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 63205229 ; 66304389 ; 63415139  (Bureau N'Djamena)