Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

L'ATAF forme les médias africains sur la couverture des affaires fiscales


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 13 Mars 2018 modifié le 13 Mars 2018 - 14:27


Crédits photo : DR
Crédits photo : DR
Le Forum de l'administration fiscale africaine (ATAF) tient son premier événement de concertation et de formation des médias du 26 au 28 mars à Johannesburg, en Afrique du Sud.

Lorsque la fuite des documents panaméens (Panama Papers en Anglais) en 2016 et des documents des paradis fiscaux (Paradise Papers en Anglais) de 2017 ont défrayé la chronique, les rédacteurs et les journalistes se sont efforcés d'aider leurs lecteurs à mieux comprendre comment ces milliards se sont retrouvés dans des paradis fiscaux, avec des implications colossales sur les intérêts politiques et commerciaux des pays concernés.

Les flux financiers illicites, l'érosion de la base d’imposition et le transfert des bénéfices, ainsi que les prix de transfert ne sont que quelques-uns des domaines de la fiscalité qui sont au cœur des travaux que l'ATAF effectue avec des autorités fiscales de ses pays membres, actuellement chiffrées à 38 nations africaines.

Au cours cet atelier, premier du genre, les médias économiques seront informés des récents progrès dans le domaine de la fiscalité, à l'échelle régionale et mondiale, ainsi que leur impact sur le continent africain. L'évènement va se pencher sur le type de traitement que l'Afrique accorde aux questions fiscales prioritaires de la scène locale et mondiale. Les participants auront ainsi l'opportunité d'échanger leurs idées sur les questions fiscales avec les experts de l'ATAF en vue d’enrichir leur compréhension et l'intégrité de leurs reportages.

La formation sera axée sur les questions fiscales pertinentes auxquelles est confronté le continent africain à la suite des mutations intervenues sur la scène mondiale, ainsi que leur impact sur la fiscalité intérieure. Les participants seront édifiés par les experts de l’ATAF sur des questions telles que les conclusions et la mise en œuvre du Projet BEPS, le Cadre inclusif et les opportunités de mobilisation des ressources domestiques pour les pays africains à travers des impôts innovants, la prévention de la fraude et les campagnes d'éducation.

Au cours des neuf dernières années, l'ATAF, en tant que leader d’opinion dans le domaine de la fiscalité en Afrique, a été à la tête d'innombrables initiatives visant à remodeler les perspectives continentales sur la politique fiscale, les législations fiscales et les impôts intérieurs. Le Forum a contribué et continue de contribuer énormément au processus d'établissement des normes fiscales

internationales, afin de garantir une intégration adéquate des intérêts africains. L'ATAF espère transformer cette assise en événement récurrent pour offrir aux médias une source fiable d'expertise et de connaissances techniques en fiscalité.

Au cours des dernières semaines, l'ATAF a été inondé de demandes de la part de rédacteurs et journalistes financiers cherchant à garantir leur place à cet atelier critique qui, à en juger par le niveau d'enthousiasme qu'il a généré dans l'espace médiatique, est bien parti pour se solder par un succès resplendissant.