Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

L'Afrique abrite neuf des dix crises les plus négligées au monde


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 11 Juin 2020

Le Cameroun, la RD Congo et le Burkina Faso sont les crises de déplacement les plus négligées dans le monde, selon la liste annuelle du Conseil norvégien pour les réfugiés.


"Les crises profondes que représentent les millions d'Africains déplacés sont une fois de plus les plus sous-financées, les plus ignorées et les plus démunies du monde. Ils sont accablés par une paralysie diplomatique et politique, des opérations d'aide faibles et peu d'attention médiatique. Bien qu'ils soient confrontés à une tornade d'urgences, leurs appels à l'aide SOS restent lettre morte", a déclaré Jan Egeland, secrétaire général du Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC).

Les crises humanitaires dans ces pays devraient s'aggraver tout au long de l'année 2020, aggravées par la pandémie mondiale de coronavirus qui ajoute encore aux difficultés de millions de personnes.

"Le Covid-19 se propage à travers l'Afrique, et nombre des communautés les plus négligées sont déjà dévastées par les chocs économiques de la pandémie. Nous avons plus que jamais besoin de solidarité avec ces communautés frappées par les conflits, afin que le virus n'ajoute pas un désastre encore plus insupportable à la myriade de crises auxquelles elles sont déjà confrontées", a déclaré M. Egeland.

Pour la deuxième année consécutive, le Cameroun est arrivé en tête de liste des pays les plus négligés de la planète en 2019. Trois situations d'urgence distinctes se sont présentées à la nation africaine : une exacerbation des attaques de Boko Haram dans le nord, un conflit violent dans l'ouest anglophone et une crise des réfugiés d'Afrique centrale. Une résolution inefficace du conflit, le silence des médias mondiaux et un manque de financement massif de l'aide ont tous contribué à ce que le pays soit en tête de liste cette année.

Le Cameroun a été suivi par la République démocratique du Congo, le Burkina Faso, le Burundi, le Venezuela, le Mali, le Sud-Soudan, le Nigeria, la République centrafricaine et le Niger.

La région du Sahel en Afrique était en tête de liste cette année, le Burkina Faso, le Mali, le Nigeria et le Niger étant tous impliqués dans l'extrême violence qui a frappé la région, mais avec des appels à l'aide massivement sous-financés. Le Niger et le Burkina Faso figurent sur la liste pour la première fois.

La liste des crises négligées est basée sur l'examen de plus de 40 crises de déplacement en fonction de trois critères : le manque de financement, le manque d'attention des médias et la négligence politique et diplomatique. Le Cameroun a obtenu un score élevé pour ces trois critères, suivi de près par la RD Congo et le Burkina Faso, deux autres crises où le manque d'attention du public a contribué à un manque de financement pour gérer les opérations d'aide.

Les dix crises de déplacement les plus négligées :
  • Cameroun
  • La République démocratique du Congo
  • Burkina Faso
  • Burundi
  • Venezuela
  • Mali
  • Sud-Soudan
  • Nigeria
  • République centrafricaine
  • Niger