Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

L’UE salue la tenue des locales et exprime ses attentes pour la présidentielle de 2020 au Togo


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 27 Novembre 2019 modifié le 27 Novembre 2019 - 08:15


Des élections au Togo. Illustration. © DR
Des élections au Togo. Illustration. © DR
Lomé - La 20ème session du dialogue politique entre le gouvernement togolais et l’Union européenne s’est tenue ce mardi 26 novembre 2019 à Lomé.

La rencontre a été co-présidée par le ministre togolais des Affaires étrangères, Robert DUSSEY et le Chargé d’Affaires de la Délégation de l’Union européenne au Togo, Bruno HANSES. Les Ambassadeurs de France, d’Allemagne, de la Belgique, du Danemark, des Pays Bas et d’Espagne ont également pris part à la séance.

Les discussions ont tourné autour des élections municipales passées et les préparatifs de la prochaine présidentielle, la situation sécuritaire régionale et son impact sur le Togo, le bilan du Forum économique Togo-UE et de l’Euro chambre de commerce, la programmation conjointe du partenariat UE-Togo pour la période 2021-2027.

Abordant la question des élections municipales qui ont eu lieu le 30 juin et le 15 août dernier, l’Union Européenne a salué les efforts du gouvernement togolais ayant conduit à leur tenue effective. Pour l’Europe, il s’agit d’un nouveau pas important vers l’enracinement de la démocratie au Togo.

En ce qui concerne l’élection présidentielle à venir, le ministre Robert DUSSEY, assisté à l’occasion par Demba TIGNOKPA, ministre en charge de la coopération et Yark DAMEHANE en charge de la sécurité, a fait part de l’engagement du gouvernement à œuvrer, de concert avec toute la classe politique, pour un aboutissement heureux du processus électoral.

« Les mesures techniques sont en train d’être prises pour que tous les Togolais, y compris ceux de la diaspora puisse exprimer leur vote le jour du scrutin », a rassuré Robert DUSSEY aux partenaires européens.  Parmi ces mesures, il y a la révision de la liste électorale qui se tiendra du 29 novembre au 1er décembre prochain au plan national et pour la première fois dans les Commissions électorales d’ambassades indépendantes constituées à cet effet. 

La Délégation de l’Union européenne se félicite des dispositions déjà prises par le gouvernement à l’étape actuelle du processus électoral. Elle a invité les autorités à maintenir le cap et à mettre tout en œuvre afin d’aboutir à des élections libres, transparentes et équitables.

Les diplomates européens encouragent également toutes les parties prenantes à l’élection présidentielle à s’y engager dans un esprit d’inclusion et de cohésion. Rappelons que l’élection présidentielle devrait avoir lieu, selon la Cour Constitutionnelle entre le 19 février et le 5 mars 2020.