Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le G5 Sahel félicite le Tchad suite à l'annonce du déploiement de militaires au fuseau centre


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 6 Octobre 2020


Le G5 Sahel félicite le Tchad suite à l'annonce du déploiement de militaires au fuseau centre. © G5 Sahel
Le G5 Sahel félicite le Tchad suite à l'annonce du déploiement de militaires au fuseau centre. © G5 Sahel
Le conseil des ministres du G5 Sahel a adressé lundi ses "vifs remerciements au Maréchal du Tchad, au Gouvernement et au peuple tchadiens pour cette marque de solidarité", suite à l'annonce par le chef de la diplomatie Amine Abba Sidick du déploiement du 2ème bataillon tchadien de la Force conjointe au fuseau centre (jonction Burkina Faso - Mali -Niger).

Réunis à Nouakchott pour la 8ème réunion d'une session ordinaire, les ministres ont "accueilli avec enthousiasme cette information". Ils invitent les partenaires du G5 Sahel et de la coalition pour le Sahel à y apporter un soutien approprié, selon le communiqué final de la rencontre consulté par Alwihda Info.

Trois ministres tchadiens ont pris part à la rencontre : l'ambassadeur Amine Abba Sidick (Diplomatie), le général Mahamat Abali Salah (Armées) et Dr. Issa Doubragne (Économie).

Le ministère des Armées peaufine les détails logistiques du déploiement

La situation au lac Tchad n'est pas "suffisamment stable". Toutefois, le président Idriss Déby a instruit "de faire engager ce bataillon au fuseau centre pour l’opération SAMA II", afin de "mutualiser les efforts""seule option pour combattre le terrorisme dans l'espace communautaire", indique Amine Abba Sidick.

Le ministre délégué à la Présidence, chargé des Armées, le général Mahamat Abali Salah, a été instruit pour peaufiner les détails logistiques avec les partenaires.

Un concept stratégique d'opérations inter-fuseau

Lors de la réunion du Conseil des ministres de novembre 2019 à Ouagadougou au Burkina Faso, le Tchad avait pointé la défaillance sinon l’insuffisance du dispositif sécuritaire commun de la Force Conjointe du G5 Sahel à faire face aux menaces persistantes des terroristes, explique Amine Abba Sidick.

Cette proposition a été prise en compte lors de la réunion du comité de défense du G5 Sahel, entrainant la modification du concept stratégique de la force permettant au commandant de la force de mener des opérations inter-fuseau.

Un déploiement ajourné suite à l'attaque de Bohoma

Le 15 décembre 2019, le Tchad avait décidé l’envoi d’un bataillon au fuseau centre lors du sommet extraordinaire du G5 Sahel tenu à Niamey. Cette position a été réitérée lors du sommet de Pau du 13 janvier 2020. En plus du bataillon de Wour (Nord du Tchad), un second bataillon a été préparé, équipé et a amorcé son mouvement pour le fuseau centre. Il était à Diffa en territoire nigérien lorsque les forces tchadiennes ont subi l’attaque de la secte Boko Haram le 23 mars 2020 sur l’ile de Bohoma.

"Pour faire face à cette situation il a été décidé de redéployer ce bataillon au lac Tchad pour mener l’opération colère de Bohoma qui a été personnellement conduite par le Maréchal du Tchad. Cette opération à permis de nettoyer toutes les iles du Tchad des terroristes", souligne Amine Abba Sidick.