Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
ACTUALITES

Le Sommet mondial de l’OIT s’engage sur la voie de la construction d’un monde du travail meilleur après le COVID-19


- 13 Juillet 2020


International Labour Organisation (ILO)
Télécharger le logo

Le Directeur général de l’Organisation internationale du Travail (OIT) (https://www.ILO.org/), Guy Ryder, se félicite de l’engagement pris et de la détermination dont ont fait preuve les dirigeants du monde entier envers l’objectif de faire de la construction d’un avenir du travail meilleur un élément moteur de la reprise économique après la crise du COVID-19.

S’exprimant à l’issue du Sommet mondial sur le COVID-19 et le monde du travail (https://bit.ly/3gCeh1A), le Directeur général a notamment déclaré: «Il me semble difficile de ne pas souligner le niveau exceptionnel qui existe, autant à propos du partage d’un objectif commun que sur la détermination à surmonter la crise actuelle. Il s’agit de mieux reconstruire. A partir de là, tout devient possible.»

«Alors que nous nous efforçons de remettre le monde du travail sur ses pieds, nous disposons de moyens très importants à déployer», explique Guy Ryder. «Certains d’entre eux nous sont familiers comme, par exemple, le dialogue social et les normes internationales du travail. Mais nous avons aussi entre nos mains un outil relativement nouveau, en l’occurrence notre Déclaration du centenaire pour l’avenir du travail (https://bit.ly/3fcm1qQ). Il me semble qu’elle est précieuse car elle peut nous servir de feuille de route nous permettant d’avancer.»

De nombreux chefs d’Etat et de gouvernement, ainsi que d’éminents représentants internationaux des organisations d’employeurs et de travailleurs, ont participé pendant trois jours à cet événement mondial, qui s’est tenu de manière virtuelle entre le 7 et le 9 juillet. Il s’agissait du rassemblement virtuel le plus important jamais organisé à ce jour réunissant des travailleurs, des employeurs et des gouvernements, complété par une série d’interventions des dirigeants de l’ONU, de l’OMS, du FMI, de l’OMC et de l’OCDE.

A cette occasion, le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres a déclaré: «Ce sommet mondial constitue une occasion pour les représentants des gouvernements, des travailleurs et des employeurs de formuler des réponses efficaces.» Selon lui, la reprise économique «n’est pas de faire un choix entre la santé d’une part ou l’emploi et l’économie d’autre part. Tout cela est lié. Soit nous gagnerons sur tous les fronts, soit nous perdrons sur tous les fronts», a-t-il déclaré.

«Nous disposons déjà de bases solides pour agir et trouver des solutions: la Déclaration du centenaire de l’OIT, le Programme de développement durable 2030 (https://bit.ly/32htAsz) et l’objectif 8 des ODD portant sur le travail décent et la croissance économique (https://bit.ly/2ZYOr0U). Tous ensemble, nous pouvons sortir plus forts de cette crise, avec des emplois décents et un avenir plus prometteur, plus égalitaire et plus écologique», a ajouté le Secrétaire général.

«Nos systèmes, nos emplois, nos moyens de subsistance ainsi que nos économies sont interdépendantes», a affirmé pour sa part le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). «L’OMS appelle les gouvernements, ainsi que les organisations d’employeurs et de travailleurs du secteur de la santé, à mettre en place au niveau national des programmes solides et durables de santé et de sécurité au travail destinés au personnel de santé. Nous avons le devoir de protéger ensemble celles et ceux qui nous protègent.»

Ce Sommet mondial a été l’occasion d’aborder les différentes stratégies à mettre en œuvre pour s’attaquer aux multiples formes de vulnérabilité au sein du monde du travail qui ont été exposées au grand jour pendant la pandémie, et en particulier, aux besoins des personnes qui travaillent sans avoir accès à la protection sociale au sein de l’économie informelle. Il s’agit également de favoriser le plein emploi et l’emploi productif ainsi que des entreprises durables, de savoir comment faire de la réduction de la pauvreté, de l’égalité et de la lutte contre changement climatique des éléments essentiels du processus de relance économique. Enfin, il s’agit de définir comment la communauté internationale peut renouveler son engagement envers le Programme de développement durable 2030 de l’ONU.

Les 1er et 2 juillet, la première partie du sommet a eu lieu sous la forme d’événements virtuels régionaux en Afrique (https://bit.ly/2BRPsQn), dans les Amériques (https://bit.ly/2ZWeOVA), les Etats arabes (https://bit.ly/2CiZWIm), l'Asie et Pacifique (https://bit.ly/321tsxd) et en Europe et Asie centrale (https://bit.ly/2ZbvaKC). Des représentants des gouvernements, des employeurs et des travailleurs ainsi que des organisations régionales avaient évoqué les conséquences majeures de la pandémie sur l’économie (https://bit.ly/2W02mCL), le marché du travail et la société, ainsi que les différentes manières d’y répondre au niveau national. Les conclusions de ces événements régionaux ont alimenté les discussions (https://bit.ly/3fdF57V) de la semaine dernière lors du Sommet mondial.

Enfin, la Journée des mandants de l’OIT (https://bit.ly/2O62nRn), dernière journée du Sommet mondial, a permis à des ministres, ainsi qu’à des dirigeants d’organisations de travailleurs et d’employeurs des 187 Etats membres de l’OIT, de disposer d’une tribune afin d’aborder comment la Déclaration du centenaire de l’OIT pouvait guider les mesures prises pour relancer l’économie après la pandémie et construire un avenir du travail meilleur.

Pour plus d'informations ou pour le couverture vidéo complète du sommet : https://bit.ly/3gCeh1A

Couverture vidéo complète de l'Evénement régional de l’Afrique : https://bit.ly/2BRPsQn

Participez à la conversation #ILOSummit.

Distribué par APO Group pour International Labour Organisation (ILO).

Contact Médias :
Jennifer Patterson
Responsable régional de la Communication et de l'information publique
Bureau régional pour l'Afrique
Tél. +225 69 42 86 89
patterson@ilo.org



Source : https://www.africa-newsroom.com/press/internationa...