Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
AFRIQUE

Le gouvernement togolais donne son « ok » pour les manifestations de l’opposition mais indique les itinéraires à suivre


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 8 Mai 2018 modifié le 8 Mai 2018 - 11:22


Mains levées, quelques manifestants essaient d’entamer une marche avant d’être dispersés à Lomé, Togo, 19 août 2017. (VOA/Kayi Lawson)
Mains levées, quelques manifestants essaient d’entamer une marche avant d’être dispersés à Lomé, Togo, 19 août 2017. (VOA/Kayi Lawson)
Lomé - Malgré la faible mobilisation enregistrée lors des dernières manifestations qu’elle a organisées, la coalition des 14 partis politiques de l’opposition entend battre à nouveau le pavé cette semaine.

Un appel à ses militants a été lancé pour manifester dans les rues à travers tout le territoire national, les mercredi 09 et samedi 12 mai 2018, et pour un meeting d’information à Lomé, le dimanche 13 mai 2018.

L’information a été portée à la connaissance du gouvernement qui, par le biais des Ministres de l’Administration territoriale et de la Sécurité, en a pris acte, mais tient au respect des itinéraires qu’il a tracés.

Comme lors des dernières manifestations de la coalition, le gouvernement a motivé sa décision par le souci de préserver la tranquillité des populations qui, ces derniers mois, ont subi divers désagréments allant de la destruction de leurs biens lors du passage des manifestants aux agressions physiques.

Le gouvernement n’acceptera donc plus les anciens itinéraires empruntés par la Coalition et réoriente ceux-ci. Tant à Lomé qu’à l’intérieur du pays (Tsévié, Kpalimé, Atakpamé, Anié, Tchamba, Bassar, Dankpen, Niamtougou, Tandjoaré et Dapaong), les manifestants devront se conformer aux itinéraires définis avec les autorités locales.

Dans sa lettre réponse aux responsables de la C14, le gouvernement déplore en outre « la persistance de cette volonté de la coalition de violer les mesures prises par le facilitateur, en prévoyant de manifester à nouveau, pour les questions qui sont en cours de discussion au sein du dialogue inter-togolais ».

Voici les itinéraires retenus à Lomé :  

Circuit 1 : Carrefour Eglise Néo Apostolique près de Gakpoto (point de départ) - Direction Boulevard pavé de Bè Kpota, Anfamé - Nissan - Pharmacie Miséricorde -Carrefour Petrolum -EPP Anfamé - carrefour Eglise des Assemblées de Dieu (Point de chute).

Circuit 2 : Carrefour marché de Bè (point de départ), Boulevard Houphouet Boigny Côté Est - direction Akodesséwa - Pharmacie Crystal - Pharmacie Biova -Paroisse Evangélique d'Akodesséwa -carrefour Diamond Bank - route pavée direction Anfamé -carrefour Petrolum - EPP Anfamé - carrefour Eglise des Assemblée de Dieu (point de chute). Meeting du dimanche 13 mai 2018 : La place recommandée est le stade d’Ablogamé, la place du collège Plateaux faisant partie des anciennes places utilisées.

« Pour les autres localités que nous avons convenues d’un commun accord (Tsévié, Kpalimé, Atakpamé, Anié, Tchamba, Bassar, Dankpen, Niamtougou, Tandjoaré et Dapaong), vos représentants sont invités à se mettre en rapport avec les préfets pour déterminer les nouveaux itinéraires pour les marches projetées, comme à Lomé, en vue de soulager les populations riveraines des axes empruntés depuis sept (07) mois par les manifestants de la coalition, et d’éviter ainsi les risques de troubles graves à l’ordre public », a indiqué le ministre de l’administration territorial, Payadowa Boukpessi.

Rappelons que dans le souci de préserver la sécurité, les villes de Sokodé, Bafilo et Mango ne connaitront pas de manifestations.