Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Le ministre de la Défense appelle "tous les tchadiens à la vigilance"


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 16 Avril 2019 modifié le 16 Avril 2019 - 11:05



Un militaire tchadien brandit une arme. © DR
Un militaire tchadien brandit une arme. © DR
Le ministre délégué à la Présidence, chargé de la défense nationale, des anciens combattants et victimes de guerre, Daoud Yaya Brahim s'est rendu ce lundi à Bohouma, sur les lieux de l'attaque de Boko Haram contre une position de l'armée tchadienne. Il est arrivé à bord d'un hélicoptère de l'armée et a été accueilli par le chef d'état-major général des armées, Tahir Erda, et le secrétaire général de la province du Lac, Dimouya Souatebe.

Sur place, les corps des terroristes éliminés jonchent le sable. 75 d'entre eux ont été neutralisés, selon un bilan fourni hier par l'état-major des armées. De nombreuses armes de guerre ont été récupérées, dont des fusils d'assaut et des mitraillettes.

"Je suis dépêché sur le terrain pour d'abord encourager nos forces de défense et de sécurité qui ont riposté l'attaque terroriste qui a eu lieu à Bohouma, à minuit. Vous êtes témoins, vous avez regarder le drapeau, l'emblème même du terrorisme, les cadavres devant vous. J'encourage toutes les forces de défense et de sécurité et leur transmet le message du chef de l'Etat. Ils doivent être toujours vigilants", a déclaré le ministre Daoud Yaya Brahim.

Les combattants de Boko Haram sont arrivés en pirogues. Ils ont mené une attaque de nuit en encerclant le camp militaire, avant de lancer l'assaut. Les combats ont duré près d'une heure de temps.

"Nous lançons un appel à tous les tchadiens à être vigilants, à toutes les forces de défense et de sécurité à être vigilantes. Nous encourageons cet acte de bravoure. Aujourd'hui, ce n'est pas la première, ni la dernière victoire de nos forces de défense et de sécurité qui ont sécurisé les territoires du Tchad", a-t-il souligné.

Au total, 7 militaires tchadiens ont été tués tandis que 15 militaires blessés ont été évacués et sont actuellement sous soins intensifs.