Accueil
Envoyer à un ami
Imprimer
Grand
Petit
Partager
TCHAD

Les découvertes sur l'ancêtre tchadien Toumaï remises en causes ?


Alwihda Info | Par Info Alwihda - 20 Novembre 2020


"La tige fémorale appartient à un individu qui n'était pas habituellement bipède" mais quadrupède, selon une étude.


© Photo : Plailly/MPFT - Montage : A. Garaudel
© Photo : Plailly/MPFT - Montage : A. Garaudel
Le Journal of Human Evolution vient de publier une étude qui remet en cause les découvertes sur Toumaï, assimilant le fossile comme étant celui d'un individu quadrupède (quatre pattes) plutôt que bipède (deux pattes).

Un fémur gauche partiel a été retrouvé en juillet 2001 à Toros-Menalla, au Tchad, au même endroit fossilifère que le crâne surnommé Toumaï. Il a été reconnu comme un probable fémur de primate en 2004 à la suite d'une étude.

Le journal évoque des différences constatées suite à des comparaisons. "Les résultats de notre analyse fonctionnelle préliminaire suggèrent que la tige fémorale appartient à un individu qui n'était pas habituellement bipède, ce qui devrait être pris en compte lors de l'examen des relations de Sahelanthropus tchadensis (espèce éteinte de primates appartenant à la famille des hominidés)", explique l'étude.

Et d'ajouter que "les circonstances de sa découverte devraient inciter les chercheurs à vérifier s'il existe davantage de preuves postcrâniennes de S. tchadensis parmi les fossiles récupérés de Toros-Menalla", dans le Nord du Tchad.

Vieux de 7 millions d'années et considéré comme l'ancêtre de l'humanité, le crâne fait l'objet de débats paléoanthropologiques depuis une vingtaine d'années.



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Juin 2021 - 00:09 Tchad : le CEDPE publie sa revue scientifique

Jeudi 17 Juin 2021 - 22:59 L'ambassadeur du Tchad en Égypte rappelé


Pour toute information, contactez-nous au : +(235) 99267667 ; 62883277 ; 66267667 (Bureau N'Djamena)